Couperose : arrêtez de passer au rouge !

Publié par Frédérique Lebel, journaliste santé le Vendredi 04 Février 2011 : 09h53
Mis à jour le Jeudi 17 Mars 2016 : 17h17
-A +A

Dilatation permanente des petites veines superficielles sur le visage, une couperose non traitée peut rapidement devenir disgracieuse. Comment l’éviter ? Et une fois installée, comment la traiter ?

État de rougeur permanent des zones convexes du visage (nez, joues, front, menton), avec parfois de petits vaisseaux visibles à l'œil nu, la couperose est, médicalement parlant, un stade de la rosacée. Cette dernière peut se décomposer en quatre stades. Le stade 1 est marqué par des poussées de rougeurs du visage lors de l’exposition aux facteurs déclenchant (boisson chaude, atmosphère confinée, alcool…). Au stade 2, la rougeur du visage est constante, associée le plus souvent à des petits vaisseaux appelés télangiectasies, c’est l’érythro-couperose. Le stade 3 voit l’apparition de boutons sur le visage, c’est la rosacée à proprement parler. Ces boutons peuvent être uniformément rouges (papules) ou comporter une «tête blanche» au centre (pustules). Enfin le stade 4 concerne principalement les hommes qui peuvent avoir d'emblée un gonflement constant d'une zone du visage (ex : rhinophyma, nez rouge et gonflé, sans être passé par les stades de rougeurs et boutons).

Les soins topiques

Les traitements à la trétinoine et à l’isotrétinoine sont parfois proposés par les médecins. Ils nécessitent une contraception chez les femmes, à poursuivre même après le traitement. Gels, crèmes et émulsions au métronidazole ont une contradiction formelle : celle de s’exposer au soleil. Pour les couperoses discrètes, des crèmes adoucissantes aux propriété hydratantes et décongestionnantes procurent non seulement une sensation d’apaisement dès l’application, mais diminuent aussi durablement la réactivité cutanée.

Le traitement laser de la couperose : précis et définitif

Le docteur Catherine Bergeret-Galley explique comment fonctionne la technique du laser, qui remplace les anciennes techniques de thermo-coagulation. «Le but est de coaguler les vaisseaux sanguins dilatés, par de la chaleur générée par un courant électrique. Les lasers vasculaires à colorant agissent donc en fonction de la coloration de la peau, car sensibles à la couleur rouge. L’onde laser entraîne une source lumineuse qui chauffe le vaisseau et le referme en le coagulant. L’appareil comporte un système de refroidissement pour que le passage du laser soit pratiquement indolore. Deux ou trois séances, espacées de trois semaines sont nécessaires pour un résultat optimal et définitif, sans aucun risque de marques disgracieuses.»

Publié par Frédérique Lebel, journaliste santé le Vendredi 04 Février 2011 : 09h53
Mis à jour le Jeudi 17 Mars 2016 : 17h17
Source : Côté santé
Nos consultants : Docteur Catherine Bergeret-Galley, chirurgien esthétique et Docteur Fabien Guibal, dermatologue.
A lire aussi
Couperose : le rouge est mis Publié le 19/11/2001 - 00h00

La couperose est une affection dermatologique bénigne qui correspond à une dilatation des petits vaisseaux sous-cutanés du visage et provoque des rougeurs disgracieuses. Ceux qui en sont atteints le savent bien, le moindre changement de température, la moindre absorption d'alcool font monter le...

Rosacée, ôtez-moi ces rougeurs sur le visage ! Publié le 05/02/2007 - 00h00

La rosacée est une maladie qui se traduit par des rougeurs plus ou moins intenses sur le visage. Les personnes qui souffrent de cette affection inesthétique doivent savoir que des traitements existent. Quant aux autres, il faut les informer que ces rougeurs et autres petits vaisseaux dilatés ne...

Rosacée : une maladie de peau qui gâche la vie Publié le 13/03/2006 - 00h00

La rosacée est une maladie de la peau fréquente qui touche près de 10% de la population active. Principalement caractérisée par des rougeurs du visage et de petits vaisseaux apparents, la rosacée n'est pas attribuable à l'alcoolisme, contrairement à une idée répandue. Elle exerce un impact...

Couperose Publié le 06/09/2001 - 00h00

La couperose fait référence aux lignes rouges ou violacées (le terme médical est télangiectasies), mesurant de 0,1 mm à 1,5 mm, qui sillonnent le visage de certaines personnes, résultat de la dilatation permanente de petits vaisseaux sanguins.

Plus d'articles