Variant Omicron : les symptômes à repérer

Le variant Omicron est très contagieux et semble échapper partiellement aux vaccins. Ces particularités lui ont permis de se propager rapidement en France. Mais, quels sont les symptômes de cette nouvelle mutation du SARS-CoV-2 ?
Variant Omicron : les symptomes a reperer

Le variant Omicron, détecté dans de très nombreux pays, est présent dans l’Hexagone depuis décembre 2021. Cette nouvelle souche de la COVID-19, signalée pour la première fois en Afrique du Sud le 24 novembre 2021, présente un "risque accru de réinfection par rapport à d’autres variants préoccupants", selon l’OMS.

Omicron : un variant contagieux et plus resistant au vaccin

À partir de décembre 2021, la France a fait face à une propagation rapide du variant Omicron, et plus précisément la lignée BA.1. Il était majoritaire au sein de l'Hexagone à compter de la 3ᵉ semaine de décembre. Depuis fin janvier, c'est son sous-variant BA.2 qui met en difficulté le pays. "Depuis fin janvier, le pourcentage de BA.2 parmi les dépistages a doublé tous les dix jours en janvier pour devenir majoritaire à la fin février", a expliqué Samuel Alizon, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de l’épidémiologie et de l’évolution des maladies infectieuses, a la revue scientifique The Conversation.

"Les deux différences notables entre eux résident dans un avantage de transmission relatif de 40 % pour BA.2 – en lien avec une réplication plus rapide dans le nasopharynx, et un intervalle sériel (temps entre des cas successifs dans une chaîne de transmission ndlr) encore plus court (3,3 jours) – ainsi qu’une absence de neutralisation détectable par les seuls anticorps monoclonaux encore actifs sur BA.1, à savoir le sotrovimab et la bithérapie tixagévimab/cilgavimab", a précisé à la revue scientifique Mircea Sofonea, Maître de conférences en épidémiologie et évolution des maladies infectieuses (laboratoire MIVEGEC, Université de Montpellier).

Les deux experts précisent que si le variant Omicron et son sous-variant semblent plus résistants aux vaccins anti-covid, la vaccination parait diminuer les risques de formes graves de la maladie et les hospitalisations.  

COVID-19 : qui était le 1ᵉʳ cas métropolitain infecté par le variant omicron ?

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait indiqué le 1 décembre qu’il y avait sur le sol français "13 cas suspects du variant Omicron". L’un d’eux a été confirmé. L'Agence régionale de santé d'Île-de-France a expliqué dans un communiqué ce jeudi 2 décembre : "un voyageur résidant en Seine-et-Marne a été testé positif à la Covid-19 à sa descente d’avion le 25 novembre, de retour d’un séjour au Nigeria. Le séquençage du prélèvement a révélé mercredi que cette personne était porteuse du variant Omicron".

L’organisme précise que qu’il s'agit d'un "homme entre 50 et 60 ans qui ne présentait pas de symptômes au moment du test". Son épouse - qui avait voyagé avec lui - s’est révélée positive à la covid-19. Toutefois, les résultats du séquençage, devant déterminer il s’agit du variant Omicron, ne sont pas encore connus.

"Une troisième personne vivant sous le même toit a été testée le 2 décembre pour déterminer si elle était contaminée et, le cas échéant, si elle est porteuse du variant. Aucune des trois personnes n’est vaccinée", ajoute l'ARS.

Le variant Omicron est majoritaire en France. Quels sont les symptômes du virus repérés depuis sa découverte. On vous détaille la liste des signes observés par les professionnels de santé au fur et à mesure des cas en images.

Une occlusion veineuse rétinienne (OVR)

1/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Il a déjà été prouvé que la Covid-19 pouvait se contracter par les yeux, en plus de la bouche et du nez. Une nouvelle étude vient désormais de démontrer que le virus pourrait entraîner un symptôme qui touche la vue. Il s'agit de l'occlusion veineuse rétinienne (OVR). Cette découverte faite par des chercheurs de l'Université du Michigan a été publiée le 14 avril sur JAMA Network

On peut comparer ce phénomène à un AVC de l'œil. Il s'agit d'une affection potentiellement irréversible.

Les vaisseaux sanguins qui se trouvent au niveau de la rétine sont obstrués par des caillots ou des dépôts de graisse. Cela affecte la vision : la rétine est la partie de l'œil qui perçoit la lumière et qui transmet par la suite les images au cerveau.

Le Croup

2/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Le croup, aussi connu sous le nom laryngo-trachéo-bronchite, est une maladie respiratoire courante chez les bébés et les jeunes enfants. Les médecins du Boston Children's Hospital ont remarqué que de nombreux jeunes patients infectés par la COVID-19 présentaient ce trouble qui se traduit par un gonflement à l'intérieur de la gorge. 

Dans leur rapport paru dans une prépublication de la revue Pediatrics le 8 mars 2022, ils indiquent que 75 enfants sont venus aux urgences de leur établissement avec le croup et la COVID-19 entre le 1ᵉʳ mars 2020 et le 15 janvier 2022. "Certains cas étaient étonnamment graves, nécessitant une hospitalisation et davantage de doses de médicaments par rapport au croup causé par d'autres virus. Un peu plus de 80% se sont produits pendant la période omicron", précise les docteurs.

Le croup provoque une toux dite "aboyante" ainsi que des respirations aiguës et bruyantes. Cela se produit lorsque le rhume et d'autres infections virales provoquent une inflammation et un gonflement autour du larynx, de la trachée et des bronches.

L'odynophagie

3/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Une étude suédoise, publiée en février 2022, indique que certains patients atteints du variant Omicron souffre d'odynophagie. C'est-à-dire une difficulté, voire une douleur, à la déglutition.

Des fourmillements dans les bras ou les jambes

4/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

"Certaines personnes font également état de sensations étranges ou altérées telles que des engourdissements ou des fourmillements et une faiblesse dans les bras ou les jambes", a prévenu en février 2022 le NHS, système de la santé publique du Royaume-Uni.

Des brûlures d'estomac

5/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Le journal italien Diari de Girona rapporte que de nombreuses personnes infectées par Omicron, se plaignent de brûlures d'estomac. Il serait même l'un des premiers signes de la maladie.

Des vomissements

6/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les services de santé d'Alabama (USA) mettent en garde la population : une hausse des troubles gastro intestinaux avec les infections Omicron a été repérée.

"Avec Delta, les symptômes des voies respiratoires supérieures étaient très sévères. C'était dans le poumon. Les patients auraient une pneumonie, une insuffisance respiratoire et iraient sous ventilateur", a expliqué le Dr Bill Admire, d'Infirmary Health à la chaine américaine WPMI-TV. "Mais avec Omicron, les patients souffrant de problèmes gastro-intestinaux ont un état qui s'aggrave et présentent davantage de symptômes".

Des nausées

7/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les utilisateurs de l'application britannique infectés par Omicron sont nombreux à dire qu'ils ont des nausées.

Une diarrhée

8/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les Centers for Disease Control (CDC) qui forment l'agence américaine chargée de la protection de la santé publique, ont intégré la diarrhée dans le tableau clinique d'une infection avec Omicron. "Si, lorsque vous allez aux toilettes, vous constatez que vous avez la diarrhée, cela pourrait bien être un signe que vous avez attrapé Omicron", a confirmé les CDC.

La nourriture chaude a une odeur de poubelles

9/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Un nouveau symptôme a été repéré parmi les personnes infectées par Omicron, selon l'Indépendant qui reprend un reportage de Brut America. Elles souffrent de parosmie. C'est-à-dire une distorsion des odeurs déclenchée par la nourriture chaude.

Lorsque les patients mangent des aliments chauds, ils ont l'impression que la nourriture est fétide. Federica Genovese, experte du Monell Chemical Senses Center a expliqué "ce n’est pas le goût qui a changé, mais la perception de la saveur".

Des paralysies du sommeil

10/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les médecins britanniques ont fait part d'une hausse des plaintes de paralysies du sommeil chez les malades infectés par le variant omicron. Ce trouble du sommeil entraine une impossibilité de bouger ou de parler pendant quelques secondes au réveil. Il peut s'accompagner d'une sensation de présence inquiétante et des hallucinations. 

Toutefois, aucun lien scientifique n'a été établi pour le moment. Certains experts avancent que ces cas pourraient aussi être liés au stress de l'épidémie.

Des sueurs nocturnes

11/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Lors d'un point organisé le 16 décembre, le Dr Angélique Coetzee a indiqué que de nombreux patients souffraient de sueurs nocturnes.

Des maux de tête

12/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Outre les travaux de la médecin sud-africaine, l'application britannique ZOE qui répertorie tous les signes de la COVID-19 a repéré plusieurs signes spécifiques au variant Omicron. Les malades indiquent souffrir de maux de tête. 

Des éruptions cutanées

13/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Le variant Omicron cause des éruptions cutanées chez les plus jeunes. "15% des enfants contaminés par Omicron présentaient une éruption cutanée" mettait en garde le médecin britannique David Lloyd le 7 décembre 2021.

D'après l'application ZOE Covid qui recense les différents symptômes du virus, ce trouble de la peau apparait d'abord sur la paume des mains ou la plante des pieds. Il forme des bosses et démange. Par la suite, l'éruption cutanée peut s'étendre sur tout le corps, mais plus généralement sur les coudes, les genoux et le dos.

Le nez qui coule

14/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les écoulements nasaux sont fréquents en cas d'infection au variant Omicron.

Des éternuements

15/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les éternuements semblent être un signe de variant Omicron.

Des maux de dos

16/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les personnes infectées par Omicron se plaignent souvent de maux de dos.

Une fatigue extrême

17/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Parmi les signes atypiques du variant Omicron, la médecin sud-africaine a identifié une grande fatigue. 

Des courbatures

18/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les patients infectés par la nouvelle souche disent avoir les muscles endoloris.

Une toux sèche

19/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Une toux sèche est également plus fréquente.

La gorge qui gratte

20/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Certains malades disent avoir la gorge qui gratte.

Un rythme cardiaque élevé

21/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

La Dr Coetzee a aussi remarqué  que ses patients touchés par Omicron avaient un rythme cardiaque assez élevé.

Une faible fièvre (plus rare)

22/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Quelques patients avaient de la fièvre.

Perte de goût et d'odorat

23/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Les premiers patients ne semblaient ne pas perdre le goût et l'odorat. Mais depuis que les contaminations se sont multipliées, des cas ont été observés parmis les malades infectés par Omicron.

Pas de problèmes respiratoires

24/24
Variant Omicron : les symptômes à repérer

Ils avaient également peu de problèmes respiratoires.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://theconversation.com/comment-le-variant-omicron-ba-2-a-repousse-les-limites-initiales-du-covid-19-177292
https://www.eurekalert.org/news-releases/946473
https://jamanetwork.com/journals/jamaophthalmology/fullarticle/2790986 
https://www.express.co.uk/life-style/health/1530197/Omicron-symptoms-intense-fatigue-high-heart-rate
Un cas de variant Omicron confirmé en Ile-de-France, 2 décembre 2021
https://www.iledefrance.ars.sante.fr/un-cas-de-variant-omicron-confirme-en-ile-de-france
Classification de l’Omicron (B.1.1.529) : Variant préoccupant du SARS-CoV-2, https://www.who.int/fr/news/item/26-11-2021-classification-of-omicron-(b.1.1.529)-sars-cov-2-variant-of-concern
Données de l'application covid britannique ZOE.
https://mynbc15.com/news/local/mobile-baldwin-co-doctors-omicron-variant-causing-upset-stomach-symptoms
https://www.diaridegirona.cat/salut/2022/01/28/nou-simptoma-variant-omicron-62069786.html