Covid : 6 signes d’infection quand on est vacciné

Si les vaccins contre la COVID-19 sont efficaces contre les formes graves de la maladie, ils ne protègent pas tout à fait à 100% contre le coronavirus, et plus particulièrement les variants comme le Delta. Quels sont alors les signes d’une infection lorsqu’on est vacciné ?
Covid : 6 signes d’infection quand on est vaccine

Pfizer, Moderna, AstraZeneca…  Si l’efficacité des vaccins mis au point pour lutter contre l’épidémie de la COVID-19 est élevée, elle n’est pas de 100%. Les personnes ayant reçu leurs deux injections ont donc toujours un risque (faible) d’être infectées par le SARS-CoV-2 ou ses variants

Les vaccinés sont surtout protégés contre les formes graves de la maladie, et ont moins de risque d’être hospitalisés. Par ailleurs, la manifestation de l’infection diffère quelque peu. Une étude, réalisée par l'application britannique ZOE COVID Symptom Study cet été, a permis de dresser la liste de signes de la covid-19 chez les personnes vaccinées. On les passe en revue dans notre diaporama.

Covid : le vaccin protège mieux qu’une contamination passée

La vaccination contre la COVID-19 protège mieux qu’une infection naturelle au coronavirus. Telle est la conclusion des travaux réalisés au CHU de Toulouse. 

Pour cette étude, ils ont suivi 8758 soignants de l’hôpital entre juin 2020 et juillet 2021. Leur taux d’anticorps contre le coronavirus a été mesuré. "Nous avons trouvé que les personnes présentant un niveau d'anticorps inférieur à 141 unités par millilitre de sang n'ont que 12,4% de chances d'être protégées contre une infection ou une réinfection", a expliqué Chloé Dimeglio, biostatisticienne au CHU de Toulouse et responsable de l’étude, à nos confrères de LCI.

Or près de 8 anciens malades non-vaccinés sur 10 avaient un taux d’anticorps inférieur à cette norme, 3 mois après leur guérison. En parallèle, les personnes ayant reçu les deux doses d’un vaccin avaient un niveau d'anticorps compris entre 141 et 1700 unités par millilitre de sang, un mois après leur deuxième dose. "À ce niveau, que nous qualifions d'intermédiaire, en moyenne, la protection contre une infection ou une réinfection se situe à quasiment 90%", ajoute l’experte. Ainsi, les personnes vaccinées sont mieux protégées contre la covid-19 que celles immunisées naturellement par une infection.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.lci.fr/sante/covid-19-vaccination-ou-contamination-passee-quelle-est-la-meilleure-protection-contre-l-infection-2197387.html
Quels sont les 5 nouveaux principaux symptômes du COVID ?, ZOE COVID Symptom Study (analyse scientifique fournie par le King's College de Londres), 23 juin 2021