Les tomates : comment bien les choisir

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 19 Août 2015 : 22h30
Mis à jour le Jeudi 20 Août 2015 : 10h03

Selon leur mode de culture, les tomates n’ont pas les mêmes saveurs et leur valeur nutritionnelle est différente.

Les bonnes tomates sont celles qui poussent naturellement, dans la terre. 

PUB
La grande majorité des tomates sont cultivées hors sol, dans de gigantesques serres, où elles sont nourries artificiellement par hydroponie : elles poussent sur de la laine de roche et sont reliées à un goutte à goutte qui leur distille de l’eau et des engrais. Ces tomates là ne voient évidemment jamais le soleil.

L’été est la seule saison où vous pouvez trouver des tomates de plein champ, c’est-à-dire des tomates qui poussent naturellement, dont les racines sont dans la terre et les fruits mûrissent au soleil.

PUB
PUB

Non seulement, elles sont plus savoureuses mais elles sont plus riches en antioxydants.

Dans l’excellent documentaire « Que mangeons-nous vraiment ? » qui fut diffusé le 15 juin dernier sur France 3 (et que vous pouvez revoir ici), la journaliste Sophie Le Gall a fait analyser des tomates hors sol et des tomates de plein champ.

Résultat : moins d’antioxydants dans les hors sol (200 mg :kg) que dans les tomates de plein champ (333 mg). Idem pour le précieux lycopène : 89 mg/kg contre 39 mg.

Alors, avant d’acheter vos tomates, regardez-les bien. Une tomate de plein champ n’est pas toujours bien calibrée, bien ronde comme celle qui pousse hors sol. Elle peut être un peu fendillée, avoir une drôle d’allure.

Mais si vous achetez des tomates bios, vous êtes tranquille ! La culture hors sol n’existe pas dans l’agriculture biologique.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 19 Août 2015 : 22h30
Mis à jour le Jeudi 20 Août 2015 : 10h03
PUB
PUB

Contenus sponsorisés