Sucre
Bien avant d'être un produit banal que l'on consomme souvent en trop grande quantité, le sucre fut une épice. Cet aliment symbolique de la douceur, dont nous avons le goût dès la naissance, ne cesse de susciter passions et controverses nutritionnelles. "Sarakara", nom en sanscrit de la substance sucrée fournie par la canne à sucre a donné naissance à toutes les versions du mot sucre : sukkar en arabe, saccharum en latin, zucchero en italien, seker en turc, zucker en allemand, sugar en anglais.
Sommaire

Nutrition

De canne ou de betterave, blanc, roux ou brun, en morceaux ou en poudre, le sucre est du saccharose pur : c'est un glucide simple, composé d'une molécule de glucose et d'une de fructose. 1 g de glucides fournit 4 calories : 1 gramme de sucre en fournit autant. Un morceau de sucre de 5 g = 20 caloriesLe sucre ne renferme ni vitamine, ni sel minéral, ni oligo-élément, ni fibre. Pour cela, il ne doit jamais prendre le pas sur les autres aliments glucidiques sous quelque forme qu'il soit : sucre pur ou dans des produits sucrés ou des boissons sucrées. Son excès actuel déséquilibre l'alimentation et est une des différentes causes de l'épidémie d'obésité actuelle.Les limites raisonnables sont fixées aux alentours de 10 % maximum des calories quotidiennes apportées par le sucre et bien sûr, celui contenu dans tous les produits et les boissons sucrés.50 g de sucre = 200 calories, soit 10 % de 2 000 calories, dépense énergétique moyenne des femmes.Le sucre est un aliment plaisir et un fournisseur rapide d'énergie. Néanmoins, son index glycémique est de 65, c'est-à-dire moyen. Ce qui veut dire qu'il n'est pas très vite absorbé.Le sucre exerce un effet tranquillisant. Le risque est de tomber dans l'addiction. Ce risque est bien moindre lorsque l'alimentation est équilibrée et que l'on pratique une activité physique pour évacuer son stress.Le sucre est cariogène. Il favorise l'apparition des caries dentaires.Le brossage des dents est le moyen efficace pour lutter contre ce fléau. Au minimum, une fois par jour, le mieux étant après chaque repas. C'est une habitude à imposer aux enfants dès leurs premières dents de lait.Le sucre ne donne pas le diabète. Beaucoup de personnes croient que "le sucre donne le diabète". Si c'était le cas, il n'y aurait plus de vie sur terre, tout le monde étant mort de cette maladie.Cette idée reçue vient probablement du fait que, pendant des dizaines d'années, le sucre - et tout ce qui en contenait - a été interdit aux diabétiques car il risquait d'augmenter très rapidement leur glycémie et de déséquilibrer ainsi leur traitement à l'insuline. Grâce aux progrès de la recherche, on s'est aperçu que le sucre, mélangé aux autres aliments dans l'estomac, n'avait pas de conséquences vraiment néfastes sur la glycémie et que, d'autre part, son index glycémique n'était pas vraiment élevé. L'interdiction totale du sucre aux diabétiques a été alors levée. Mais il est évident qu'il doit être soigneusement contrôlé.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :