Snowboard : protège-poignets et casque plus que conseillés !
Sommaire

Snowboard : attention aussi au traumatisme crânien !

L'autre grand risque en snowboard est représenté par les traumatismes crâniens, dont la fréquence est multipliée par trois lors d'une collision.

Globalement, depuis une dizaine d'années, le risque de collision diminue régulièrement ; cependant les enfants de moins de 11 ans et les personnes de plus de 55 ans restent les plus exposés à ce risque.

Grâce à l'augmentation du port du casque, la gravité des traumatismes dus à une collision baisse depuis quelques années.

La plupart des collisions sur pistes s'exercent contre un usager : skieur, snowboarder, miniskieur...

Près de 10% des accidents sur pistes sont dus à une collision contre un usager et 1,4% contre un obstacle.

Le port du casque est fortement recommandé en snowboard

L'un des grand risque en snowboard étant la collision, il semble donc tout à fait indiqué de porter un casque.

Cette recommandation est largement renforcée par la publication d'une étude norvégienne ayant comparé plus de 3.000 skieurs et surfeurs victimes d'accident, à d'autres amateurs de ces sports mais non blessés. On constate que les traumatismes crâniens ont représenté 18% des accidents.

Globalement, entre blessés et non-blessés, le port du casque a permis de réduire ce risque de 60%.

On note également que la glisse sur snowboard majore le risque de percussion de la tête par rapport au ski traditionnel, avec un sur-risque de 1,5.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dossier de presse de l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé, dossier de presse du ministère des Sports.