Raie

La raie est rarement vendue entière mais le plus souvent en morceaux, appelés "aile". Ceci parce qu'elle est toujours d'une très grande taille. Seules les "raiteaux", petites raies jeunes, se trouvent entiers.
PUB

Issue du requin

Il existe de nombreuses espèces de raies, répertoriées en 21 familles. On pense que les premières sont apparues, il y a environ 200 millions d'années (à l'époque des dinosaures), à partir d'une espèce de requin qui était alors aplati. Au cours de leur longue évolution, les raies ont développé des formes d'ailes différentes, allongées ou presque rondes. Toutes les raies ont de très grandes nageoires reliées au tronc. Elles avancent par de grands mouvements ondulatoires. Le squelette des raies est cartilagineux, leur peau sans écailles est grise ou brune, souvent tachetée.Poissons voraces, les raies se nourrissent de crustacés et de poissons, sans jamais voir ce qu'elles mangent. En effet, leurs yeux se trouvent sur leur face dorsale et leur bouche sur la ventrale. Elles sont douées d'une sorte de sixième sens qui leur permet de déceler le potentiel électrique de leurs proies : elles les détectent sans avoir besoin ni de les voir, ni de les sentir. Les raies vivent dans toutes les mers, plutôt sur les fonds sableux dans lesquels elles s'enfouissent et disparaissent rapidement pour échapper à leur prédateur.

Différentes espèces

Selon les espèces, l'envergure des raies évolue de 30 cm à plus de 6 mètres.

La raie la plus commercialisée est la raie bouclée dont les ailes sont vendues en morceaux.

D'autres espèces, plus rares, sont pêchées : raie papillon, raie ponctuée, raie pocheteau et, au Canada, raie épineuse (capturée à l'Ouest du Groenland) et raie lisse.

La raie manta atteint facilement 6 m d'envergure et un poids de plus d'une tonne. Longtemps redoutée par les marins et les pêcheurs, elle a pendant des siècles alimenté légendes et peurs. Vivant dans les eaux tropicales, la raie manta n'y est pas pêchée mais chassée localement.

Guide: 

Publié le 11 Août 2006 | Mis à jour le 03 Août 2007
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB
PUB

Contenus sponsorisés