Quels sont les symptômes d'alerte de l'endométriose ?

© Istock

L'endométriose toucherait une femme sur dix entre 20 et 40 ans. Elle est due à un reflux de sang menstruel hors de l'utérus, dans le ventre par les trompes, avec pour conséquence la formation de nodules inflammatoires extrêmement douloureux. Le point sur cette maladie avec le Dr Renaud de Tayrac, chirurgien gynécologue au CHU de Nîmes.

Publicité

Qu'est-ce que l'endométriose ?

L'endométriose est une maladie inflammatoire, bénigne et chronique de l'appareil génital féminin qui s'explique schématiquement par le développement de muqueuse utérine (l’endomètre) en dehors de l’utérus, colonisant d’autres organes. Par exemple vers le bas, sur le col de l’utérus, à l’origine de rapports sexuels douloureux, ou vers le haut, dans les trompes de Fallope ou sur ovaires. Outre des saignements menstruels survenant à l'intérieur du ventre et des rapports sexuels douloureux, des nodules se forment qui, au fur et à mesure des cycles, des mois et des années, vont grossir et entraîner des réactions inflammatoires responsables de douleurs très intenses.

Quels sont les symptômes d'alerte d'une endométriose ?

Les symptômes initiaux de l'endométriose sont les douleurs des règles et les douleurs pendant les rapports sexuels, qui ont la particularité d'être très intenses dès le départ.

Publicité
Publicité
  • Les femmes ont des douleurs de règles très violentes qui les obligent généralement à rester chez elles, clouées au lit, avec des antalgiques très forts pour les soulager.
  • Pendant les rapports sexuels, les douleurs sont très importantes à la pénétration et dans certaines positions, amenant rapidement les femmes à une impossibilité totale d'avoir des rapports.

Si on ne fait rien à ce stade, la fréquence des douleurs va s'intensifier. Elles se prolongent par exemple avant et après les règles pendant plusieurs jours puis plusieurs semaines, jusqu'à ce qu'elles deviennent permanentes.

Il existe d'autres symptômes liés à l'extension de la maladie. Par exemple, lorsque la vessie est touchée, des symptômes similaires à ceux d'une cystite peuvent se manifester, ou encore des saignements pendant les selles si l'endométriose atteint le rectum.

De par l'intensité des douleurs, on ne peut pas négliger longtemps une endométriose.

Toutefois, chez certaines jeunes femmes, les symptômes peuvent évoluer pendant plusieurs années car les douleurs pendant les règles et les rapports sont classiquement considérés comme quelque chose de normal ou de psychologique. Cela concerne souvent les femmes jeunes dont les règles sont douloureuses assez rapidement, dès l'âge de 15-20 ans. Le diagnostic est alors tardif, il se fait vers 20-30 ans après quelques années d'évolution globale. Mais ce n'est qu'après l'âge de 30 ans qu'il est parfois trop tard, c'est-à-dire que la chirurgie ne peut plus enlever les lésions et que les médicaments n'empêchent plus une infertilité.

Des symptômes parfois discrets

Attention : les symptômes peuvent aussi être plus discrets. C'est souvent le cas des femmes qui prennent la pilule car celle-ci masque les symptômes. Donc toute douleur persistante des règles et toute douleur pendant les rapports doit entraîner un bilan.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 30 Avril 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 06 Octobre 2016 : 15h51
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :