Les 4 principaux problèmes digestifs qui donnent mal au ventre

Publié le 15 Octobre 2012 à 10h04 par Dr Philippe Presles
Le mal de ventre est très fréquent et ses origines sont multiples : salpingite, endométriose, grossesse extra-utérine, ulcère, appendicite ou encore troubles digestifs (intestin irritable, constipation, ulcère…). Le point sur les principales causes digestives du mal de ventre.

La constipation est une cause fréquente de mal au ventre

La constipation, qui se définit par une rareté des selles, s’accompagne également de selles dures nécessitant des efforts de poussées, mais aussi par des ballonnementset des douleurs intestinales.

En plus de régularité dans les repas, moins de stress, plus d’activité physique, plus d’eau et plus de fibres alimentaires font partie des grandes règles d’hygiène de vie qui permettent souvent de mettre fin à la constipation.

Le syndrome de l’intestin irritable : maux de ventre, crampes abdominales, constipation…

Cette affection de la partie inférieure du côlon touche plus particulièrement des femmes de moins de 40 ans.

Le syndrome de l’intestin irritable (ou du côlon irritable) est un trouble fonctionnel entraînant des douleurs au niveau du ventre, mais aussi des crampes abdominales, une constipation ou inversement des diarrhées, voire une alternance des deux.

Le traitement repose essentiellement sur un régime alimentaire excluant les aliments irritants pour le côlon, pour limiter les crises.

L’ulcère de l’estomac se traduit par des douleurs au niveau du ventre

En cas d’ulcère d’estomac, la douleur abdominale est aggravée lors des repas ou lors de la prise de boisson.

Cette affection est liée à une bactérie, helicobacter pylori, mais peut aussi avoir pour origine certains médicaments pris au long cours (anti-inflammatoires notamment) et le stress, tandis que le tabac, l’alcool et certains aliments sont connus pour aggraver l’ulcère.

Le traitement de l’ulcère de l’estomac repose sur la prescription d’antibiotiques et de médicaments diminuant l’acidité de l’estomac.

La colite ulcéreuse provoque aussi des douleurs au niveau du ventre

Également dénommée recto-colite hémorragique , la colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire chronique intestinale touchant le rectum et le côlon.

Selon l’étendue de l’inflammation, les douleurs au niveau du ventre s’accompagnent aussi de douleurs rectales, d’émission de sang et de glaire par l’anus, de fièvre et d’un amaigrissement.

Le traitement est médicamenteux, mais nécessite l’adoption en parallèle d’un régime alimentaire sans résidus (sans fibre ni lactose).

On retiendra que le mal de ventre est très fréquent et que les causes sont multiples. Mais au moindre doute,mieux vaut consulter car il peut s’agir d’une affection grave.

Source : Société nationale française de gastroentérologie (SNFGE), www.snfge.asso.fr. Collège des enseignants d'hépato-gastroentérologie. Intestinfo, réseau de santé des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, http://www.intestinfo.com/Pages/16.PDF.