Quels poissons faut-il manger ?

Riches en oméga-3, intéressants pour leur apport en vitamine D, les poissons sont aussi porteurs de contaminants. On peut également se demander, en cas de régime, s'il n'est pas plutôt préférable de consommer les poissons les moins gras ? Réponses à toutes ces questions.

Qui mange du poisson ?

Près de 80% des Français mangent du poisson chaque semaine. Selon l'Agence de sécurité sanitaire (Anses), les adultes en consomment 26,5 g en moyenne par semaine, et les enfants 18,3 g, principalement à la cantine scolaire. Les poissons les plus consommés en France sont le thon à l'huile, le saumon, le cabillaud, la truite et la sardine (dont les arêtes sont riches en calcium).

Quels sont les intérêts nutritionnels des poissons ?

Les poissons représentent une source importante de protéines (18 à 20 g pour 100 g). Ils sont également pourvus en minéraux (fer, phosphore, calcium) et en oligoéléments (zinc, cuivre, iode, sélénium). Ils apportent aussi de la vitamine D. Les saumons, harengs, sardines et anchois en sont particulièrement riches (10 à 20 µg par 100 g alors que les apports nutritionnels quotidiens conseillés sont de 5 µg par jour). Viennent ensuite les maquereaux, les flétans, les anguilles et les thons (3 à 7 µg par 100 g).

Quant à l'apport calorique du poisson, il est déterminé par sa teneur en acides gras, dont des oméga-3.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Le magazine d'information de l'Agence française de sécuritaire sanitaire des aliments (Afssa), décembre 2008.