Que faire en cas de vaginisme ?

© Adobe Stock

Le vaginisme touche presque 1% des femmes. Ces spasmes musculaires qui empêchent la pénétration vaginale pendant les rapports sexuels peuvent être "primaires", c'est-à-dire qu'ils ont toujours existé, ou "secondaires" s’ils surviennent après une période où la pénétration était possible.

PUB

Encore trop souvent tabou, le vaginisme a pourtant des solutions qui combinent parfois une psychothérapie et une prise en charge médicale.

Qu'est-ce que le vaginisme ?

Le vaginisme est un trouble de la contraction musculaire au niveau du vagin qui empêche le partenaire de pénétrer avec son pénis, un doigt, ou encore un objet. Souvent accusées de ne pas avoir de libido, les femmes atteintes de vaginisme ont pourtant du désir sexuel pour leur partenaire.

PUB
PUB

Ce sont les douleurs provoquées par les tentatives infructueuses qui viennent renforcer le trouble et le cercle vicieux du vaginisme. En général, lorsque l'examen gynécologique est possible, car très souvent redouté, il est tout à fait normal. Souvent tue pendant des années, il n'est pas rare que la femme consulte uniquement en cas de désir de grossesse, ce qui retarde la prise en charge.

Le vaginisme a-t-il une cause ?

Le vaginisme n'a pas une seule cause identique chez toutes les femmes. Il s'explique parfois par un traumatisme psychologique (agression sexuelle, inceste, viol…) ou physique (anomalie physique ou gynécologique), mais dans de nombreux cas il n'existe aucune cause clairement identifiée.

Publié par Dr Claire Lewandowski, psychiatre et addictologue le Mardi 06 Novembre 2018 : 09h02
La rédaction vous recommande sur Amazon :