Le poisson, c'est bon…

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 04 Janvier 2012 : 09h23
Mis à jour le Lundi 09 Janvier 2012 : 14h27
© getty
PUB

Pour vos petites cellules grises, celles de votre cerveau.

Il y a longtemps que l'on sait que le poisson, c'est bon pour la santé. Parce qu'il est maigre, apportant ainsi peu de calories ou quand il est gras (jamais beaucoup) parce qu'il fournit ces Omega 3 qui servent à presque tout dans l'organisme et dont on risque souvent de manquer.

C'est justement à cause de ces Omega 3 (et non du phosphore comme on le dit à tort souvent !) que le poisson, c'est bon pour votre cerveau.

Quelques études l'avaient déjà montré. Mais celle effectuée par des chercheurs de l'Université de Pittsburgh le confirme après qu'ils aient plusieurs fois examiné grâce à des IRM très perfectionnées, en 3 D, le cerveau de 163 personnes mangeuses de poisson de une à quatre fois par semaine.

Selon eux, si on en mange au moins une fois par semaine, on préserve sa matière grise. Et même si on est menacé d'Alzheimer.

Que voilà une bonne nouvelle !

Alors, mangez du poisson. Mais des poissons de pêche responsable, genre mulet, lieu, sardines, anchois, maquereau. Inutile de contribuer à dépeupler les mers et les océans pour protéger votre cerveau !

Paule

Eating Fish Reduces Risk of Alzheimer's Disease - RNSA Press Release – 30 novembre 2011

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 04 Janvier 2012 : 09h23
Mis à jour le Lundi 09 Janvier 2012 : 14h27
PUB
PUB
A lire aussi
Les Omega sont-ils miraculeux ?Publié le 10/06/2011 - 09h24

"Quelle pêche tu as ! Tu prends des Omega ?"C'est ce que l'on entend souvent...Les Omega sont devenus des stars, le mot est tombé dans le langage courant : il faut dire qu'il est plus médiatique que acide eicosapentaénoïque, ou autres noms du même acabit désignant ces différents acides...

Farines animales : je ne mangerai plus de poisson d’élevage !Publié le 18/02/2013 - 09h05

L’Europe vient d’autoriser l’alimentation des poissons d’élevage par les farines animales. On nous explique que le risque du prion est derrière nous. Dont acte. Mais reste le problème de la pauvreté en oméga-3 de ces farines animales.Pourtant la chair des poissons, réputée pour sarichesse en oméga-3, nécessite qu’ils mangent des aliments riches en oméga-3, dans le respect de la chaîne alimentaire du plancton. Dans le même temps une très belle étude française démontre que les oméga-3 sont indispensables à la prévention de la dégénérescence de la rétine ou...

Les oméga-3, bons pour le cœur et la têtePublié le 27/09/2010 - 14h42

Les oméga-3, tels qu’on les trouve notamment dans les huiles de poisson, ont fait l’objet de nombreuses recherches, confirmant leurs bienfaits dans les domaines de la cardiologie et de la neurologie. Les bonnes raisons de faire le plein d’oméga-3 ne manquent pas !

Plus d'articles