Plusieurs lots de fromages Selles-sur-Cher rappelés en magasin

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Lundi 11 Juin 2018 : 10h55

La Fromagerie d'Anjouin a rappelé sept lots de Selles-sur-Cher en raison d'une possible contamination par des salmonelles. Les fromages sont vendus sous deux références.

© Adobe Stock
PUB

Ces petits fromages à la peau gris cendre ont peut-être été contaminés. Sept lots de Selles-sur-Cher ont été rappelés par la Fromagerie d'Anjouin en raison d'une contamination par des salmonelles. Commercialisés sous la marque Anjouin ou Mmm! (Auchan), en libre-service, à la coupe, ou en frais-emballé, ils ont été retirés du marché.

Mais avant cette mesure de rappel, plusieurs fromages ont été vendus à des particuliers. Ceux-ci sont invités à les rapporter en magasin pour se faire rembourser. En aucun cas les produits ne doivent être consommés.

Les lots concernés ont été mis en rayon entre le 28 mai et le 7 juin derniers, et portent le numéro d'identification vétérinaire FR 36.004.001 CE :

  • Lot S134. DLUO : 13/07/2018 – 18/07/2018
  • Lot S135. DLUO : 09/07/2018 – 14/07/2018
  • Lot S137. DLUO : 17/07/2018
  • Lot S140. DLUO : 14/07/2018 – 19/07/2018 – 24/07/2018
  • Lot S141. DLUO : 20/07/2018
  • Lot S142. DLUO : 16/07/2018 – 21/07/2018 – 26/07/2018
  • Lot S144. DLUO : 24/07/2018

Un numéro vert est ouvert de 9 h à 17 h pour répondre aux questions des consommateurs : 0800 35 29 19.

Des populations à risque

PUB
PUB

Si le fromage a été consommé, les symptômes n'apparaîtront pas systématiquement. L'intoxication dépend de la quantité de salmonelles ingérées et de l'ampleur des défenses immunitaires.

Lorsque la salmonellose se déclare, elle se manifeste par une forte fièvre, accompagnée de diarrhée, de vomissements, et de douleurs abdominales. Ces signes apparaissent dans les 1-2 jours suivant la consommation à risque.

Le plus souvent, l'intoxication se résout spontanément, sans besoin de traitement particulier. Mais certaines populations peuvent développer des complications parce qu'elles sont plus fragiles : les personnes âgées ou immunodéprimées, les femmes enceintes ou les nourrissons.

Un traitement antibiotique peut alors s'avérer nécessaire pour limiter l'évolution de l'infection. Eviter les produits à base de lait cru est également recommandé.

PUB
PUB
A lire aussi
Plus d'articles