Peut-on vraiment prévenir cancers, Alzheimer et infarctus en mangeant mieux ?

Publié le 06 Novembre 2006 à 1h00 par Carolina Gelitti, journaliste
Pour l'infarctus, il est maintenant bien établi qu'on bouche ses artères en mangeant trop de graisses d'origine animale. Mais savez-vous qu'une bonne alimentation peut également vous protéger contre cancers et maladie d'Alzheimer ? Le point avec le Dr Catherine Solano, co-auteur du livre « Prévenir ».

E-santé : Peut-on vraiment prévenir cancers, Alzheimer et infarctus en mangeant mieux ?

Dr Catherine Solano : La réponse est clairement oui. Et le plus étonnant c'est que le même régime protège de l'infarctus tout autant que des cancers et de la maladie d'Alzheimer. En pratique, la base d'une alimentation saine est composée de fruits et légumes à volonté, de poisson trois fois par semaine, de fibres, de bonnes huiles : olive, colza (ou le mélange des deux) ou encore huile de noix. Pour le reste, l'idéal est de privilégier la variété en limitant les graisses d'origine animale (beurre, crème, lait complet, pâtisseries, viennoiseries, charcuteries).

E-santé : Quid de la viande. Il vaut mieux l'oublier ?

Dr Catherine Solano : Non, vous pouvez en manger si vous aimez, mais la base du régime doit rester la même. La viande n'augmente pas le risque de cancer à condition d'être consommée avec beaucoup de légumes et des fibres, et en étant alternée avec du poisson. Ce qui est dangereux à la longue, c'est la viande avec beaucoup de graisses sans poisson, sans fruits et sans légumes. C'est le régime hamburgers, viandes en sauces, steaks frites, etc. Et puis, il y a viande et viande. D'un côté les volailles ont un effet neutre alors que de l'autre côté, les viandes transformées (saucisson, farce, jambon, etc.) sont plus cancérigènes. En pratique, si vous aimez la viande, privilégiez la volaille et évitez les viandes transformées.

Source : " Prévenir - Alzheimer, cancers, Infarctus et vivre en forme plus longtemps ", Drs Philippe Presles et Catherine Solano. Éditions Robert Laffont, 2006.