L'obésité programmée dès la naissance ?

© Istock

Pourra-t-on bientôt prédire si un enfant né aujourd'hui a de grandes probabilités d'être gros demain ? L'idée fait son chemin. Et il semble bien que l'alimentation infantile et l'allaitement maternel jouent un rôle décisif.

PUB

Alimentation infantile

Depuis longtemps, la question se pose de la responsabilité de l'alimentation infantile sur le développement futur de l'individu. Concrètement, il existerait une période critique (appelée fenêtre), un peu avant ou dans les semaines qui suivent la naissance, au cours de laquelle on pourrait avec un stimulus alimentaire quelconque « programmer » un effet à long terme sur la structure et les fonctions de l'organisme Pour les plus grands spécialistes mondiaux du sujet, cette fenêtre critique au début de la vie déterminerait ni plus ni moins le risque de développer l'obésité, le diabète de type 2 ou encore les maladies cardio-vasculaires ! C'est dire l'enjeu de comprendre ces mécanismes ...

PUB
PUB

L'allaitement prolongé protège

Récemment, une large revue de la littérature scientifique a dressé un bilan des dernières découvertes. On observe ainsi une relation inverse entre l'allaitement au sein et l'obésité à l'âge adulte, comparativement aux enfants nourris au biberon. L'effet protecteur de l'allaitement maternel s'avère encore plus important s'il se prolonge au moins au-delà de deux mois.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 20 Mars 2006 : 01h00
Source : Owen CG et al Pediatrics 2005 ; 115 :1367-77.