Deux périodes critiques pour la prévention de l'obésité

L'obésité est une maladie de plus en plus préoccupante, de par son incidence sans cesse croissante et les problèmes de santé qu'elle engendre. En matière de prévention, les résultats d'une étude permettent aujourd'hui de définir deux périodes à risque : chez l'enfant entre 4 et 8 ans et à l'adolescence.
© Istock

Sommaire

L'épidémie de l'obésité infantile

Si aux Etats-Unis 20% des enfants de 6 à 11 ans sont touchés par l'obésité, la situation en France est également très préoccupante. Le nombre d'enfants obèses s'est accru de 3 à 12% au cours de ces quinze dernières années. L'obésité conduit à de graves problèmes de santé, d'autant plus sérieux qu'elle s'installe précocement. Ainsi, dès l'adolescence elle induit des troubles respiratoires, des problèmes orthopédiques, des maladies cardiovasculaires, de l'hypertension artérielle, du diabète et diminue l'espérance de vie !

Peut-on prédire le développement d'une obésité ?

Pour déterminer le moment de survenue de l'obésité, une équipe a analysé sur plusieurs années le poids et l'indice de masse corporelle (IMC) de nombreux enfants. Au cours de la croissance ces deux paramètres sont identiques chez tous les enfants jusqu'à l'âge de 4 et 8 ans (phase correspondant au rebond d'adiposité). En revanche, ces valeurs augmentent à partir de cette période mais uniquement chez les enfants souffrant d'obésité précoce. C'est seulement par la suite, vers 11 ans que ces paramètres augmentent également chez les enfants à obésité dite tardive, même si le surpoids ne se déclare qu'à partir de l'âge de 25 ans.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Wisemandle W. et al., Pediatrics, 2000, 106 : e14.