L'obésité programmée dès la naissance ?
Sommaire

Gare au faible poids de naissance

À côté de l'allaitement maternel, un autre facteur pourrait décider lui aussi de l'avenir de nos chères têtes blondes : le poids de naissance. S'il est trop bas (bien en dessous des 3 kg, rassurez-vous !), il serait aussi un facteur favorisant de l'obésité. Pourquoi ? Car bébé se révélerait alors plus économe en adaptant son métabolisme in utero ! Et une fois exposé à une pléthore alimentaire (à la naissance et plus tard dans la vie), il stockerait plus d'énergie que la normale Une autre hypothèse tiendrait au fait que ces enfants sont souvent nourris au biberon et donc ne bénéficieraient pas des avantages du lait maternel.Voilà donc peut-être une découverte qui pourrait amener de nouvelles solutions pour enrayer la progression d'une maladie qui paraît inéluctable. Futures mamans : allaitez !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Owen CG et al Pediatrics 2005 ; 115 :1367-77.