Obésité infantile : les mères travaillent-elle trop ?

© Istock

L'obésité s'est accrue en même temps que la progression du travail des femmes. Est-ce suffisant pour dire que l'activité professionnelle des femmes explique en partie l'obésité infantile ? Une étude britannique suggère clairement cette relation.

Publicité

La progression de l'obésité

L'obésité est en forte progression depuis une quinzaine d'années dans tous les pays industrialisés. Les Etats-Unis sont en tête, mais les autres suivent de près, dont la France, qui compte désormais 5 millions d'obèses et 14 millions de sujets en surpoids. La fréquence de l'obésité est tout aussi effrayante chez les enfants. En moins d'une dizaine d'années, l'obésité a presque doublé chez les 15-24 ans. Mais le problème débute très tôt et l'obésité dans la petite enfance perdure le plus souvent dans l'adolescence, voire tout autant à l'âge adulte.

Publicité
Publicité

La progression du travail des femmes

En parallèle, le travail des femmes n'a fait qu'augmenter dans les mêmes proportions. Aujourd'hui, la majorité des femmes qui ont un ou des enfants exercent par ailleurs une profession. Les auteurs de cette étude britannique annoncent à l'appui les chiffres de la Grande-Bretagne : en 1984, 27% des femmes ayant des enfants de moins de 5 ans avaient un emploi. En 2004, 59% des femmes mariées ou vivant en couple et 34% des femmes seules travaillaient, alors que l'emploi des hommes est resté plutôt stable.La relation était trop tentante pour essayer de démontrer que le travail des femmes est à l'origine de la progression de l'obésité infantile, du moins en partie.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 20 Août 2007 : 02h00
Source : Hawkins S.S. et coll., Int. J. Obes., 17 juillet 2007.