Navet
Le navet est un légume mal aimé dont nous ne consommons en moyenne que un kilo par an. Pourtant, il ne manque pas d'intérêts nutritionnels.

Partout et toute l'année

Le navet est cultivé dans toutes les régions et on en trouve toute l'année. Les jeunes navets sont bien meilleurs car en vieillissant, ce légume devient filandreux et spongieux. Un bon navet est lourd en main, de couleur franche, avec une peau bien lisse. Il se conserve au réfrigérateur dans le bac à légumes, à l'abri de la lumière, une semaine au maximum.Les navets exigent l'épluchage mais les petits nouveaux peuvent se contenter d'un brossage sous le robinet. Et si on les blanchit avant de les cuisiner, les navets n'en sont que plus digestes.Le navet est un des légumes traditionnels du pot-au-feu, mais il accompagne bien les viandes blanches, le canard et aussi le mouton. Le navarin de mouton tire son nom du fait que la viande est accommodée avec des navets.En Allemagne, on râpe le navet et on l'accommode comme une choucroute avec des baies de genièvre. Au Japon, le navet est condiment, mariné dans du vinaigre de riz et du sucre.

Nutrition

Assez riches en soufre (40 mg), les navets sont parfois difficiles à digérer et à l'origine de flatulences désagréables. Ils contiennent très peu de calories. Leur valeur alimentaire n'a rien de bouleversant mais ces hétérosides soufrés dont les navets sont bien pourvus ont, comme c'est le cas pour l'échalote, l'oignon, l'ail, une action préventive contre le cancer.

Guide: 

Source :