Merlan

La chair du merlan est particulièrement fine, délicieuse et légère. Hélas, ce poisson est bourré d'arêtes.
Publicité

Poisson des mers froides

Le merlan appartient à la famille des gadidés. On le pêche du golfe de Gascogne au nord de la Norvège, en mer du Nord, dans les eaux d'Islande. Mais on trouve aussi du merlan en Méditerranée occidentale et en Mer Noire. Il vit plutôt près des côtes, jusqu'à 200 m de profondeur, là où il y a des herbes marines, des fonds sableux mais il s'approche parfois des zones rocheuses et des estuaires. Le merlan se reproduit entre janvier et juillet. Les femelles pondent jusqu'à 1 million d'oeufs qui flottent en pleine eau. Les alevins et les bébés merlans (dont la taille fait de 5 à 10 cm) vivent dans les eaux côtières à 3 mètres de profondeur et l'abri des méduses. Le merlan est pêché au chalut. La meilleure saison de pêche est l'automne.

Petit poisson fin

Le merlan a un corps fin et allongé. Sa mâchoire supérieure est légèrement proéminente, ses petites dents très pointues. La couleur de son dos varie du vert-gris au vert olive, ses flancs sont argentés, son ventre est blanc. Il se caractérise par une tache noire à la base de la nageoire pectorale. Le merlan se nourrit de crevettes, de petits crabes, seiches, calamars, harengs, anchois. Le merlan est précoce : il lui faut seulement un an pour devenir adulte et capable de se reproduire. A deux ans, il mesure 25 cm en moyenne, 32 cm à 4 ans et 35 cm à 6 ans. Mais ceux de Mer du Nord peuvent atteindre 40 cm et ceux d'Islande 70 cm.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 11 Août 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 07 Août 2007 : 02h00
PUB
PUB