A la ménopause, surveillez davantage votre cholestérol

L'avantage cardiovasculaire des femmes tend à disparaître avec la ménopause. C'est que les hormones féminines exercaient un effet protecteur sur le cŒur et les vaisseaux. Alors Mesdames, surveillez votre taux de cholestérol et vos autres facteurs de risque cardiovasculaire dès la ménopause venue.
Publicité

Ménopause : quand la protection hormonale s'arrête...

Passé la ménopause, le risque de maladie cardiovasculaire des femmes tend à rejoindre celui des hommes :

Publicité
Publicité
  • Entre 35 et 44 ans, les femmes ont 6 à 7 fois moins de risques cardiovasculaires que les hommes.
  • Entre 45 et 54 ans, elles en ont seulement 4 fois moins.
  • Quinze ans plus tard, elles en ont autant...

Trop souvent, ce phénomène est oublié, à tel point que les femmes ménopausées continuent à craindre l'infarctus pour leur conjoint, sans imaginer qu'elles présentent elles aussi de plus en plus de risques. Or une femme avertie peut identifier et modifier ces facteurs de risques, et ainsi prévenir les accidents cardiovasculaires.

Les bourreaux du cœur sont donc à surveiller de très près dès la ménopause

Les trois principaux sont le cholestérol, l'hypertension et le tabagisme.

Arrêt du tabac

Concernant l'arrêt du tabac, il est recommandé de se faire aider par son médecin.

Mesure de la pression artérielle

La pression artérielle doit être prise régulièrement, à chaque consultation médicale.

Dosage du cholestérol

Et enfin, le dosage du taux de cholestérol nécessite une prise de sang à jeun. Il est à répéter tous les trois ans.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 13 Octobre 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 27 Janvier 2016 : 18h42
Source : " Une nouvelle vie pour la femme " Dr Christian Jamin et Dr Jocelyne Raison, éditions Jacob-Duvernet.