Melon
Publié le 22 Juin 2001 à 2h00 par Paule Neyrat, Diététicienne
Fruit d'une plante rampante de la famille des cucurbitacées, le melon fait partie de la grande famille des courges. Il s'en rapproche étrangement quand il n'est pas bon.

Bien choisir son melon

Le choix d'un melon relève du parcours du combattant ou de la loterie. On dit qu'un bon melon doit :

  • être lourd dans la main : or, ils le sont tous.
  • avoir une queue sur le point de se détacher : mais il suffit que quelqu'un ait tiré dessus avant pour qu'elle le soit.
  • avoir un arôme bien développé : un melon peut sentir très bon et être déjà blet à l'intérieur tandis qu'un autre sans parfum particulier peut être divin.

On dit aussi que les melons femelles seraient bien meilleurs que les mâles et qu'ils se reconnaîtraient à leur auréole large, ce cercle qui est à l'opposé de la queue. Or les melons sont comme les anges : ils n'ont pas de sexe et l'allure de l'auréole est fonction de la variété du melon. En revanche, une craquelure autour du pédoncule est un bon signe de maturité. Certains producteurs garantissent une teneur en sucre minimale au moyen d'une pastille collée sur le fruit. Vous avez donc intérêt à choisir les melons ayant une étiquette "teneur en sucre contrôlée". Il ne faut jamais acheter un melon dont la peau est tachée. Mis au réfrigérateur, ce fruit doit toujours être totalement isolé pour neutraliser son odeur envahissante.

Nutrition du melon

Sa richesse en eau et en potassium combinée à sa pauvreté en sodium donne au melon des propriétés diurétiques. Mais c'est sa teneur record en carotènes (dans ceux d'été à la chair orange) qui en fait un fruit particulièrement intéressant. Ces carotènes antioxydants bénéfiques sont protecteurs de toutes les cellules, y compris celles de la peau. Ce pouvoir antioxydant est renforcé par celui de la vitamine C.D'où l'intérêt de consommer du melon en été quand le soleil l'attaque. En hiver, les billes de melon surgelées sont fort pratiques.

Mais attention ! Généreusement consommé, le melon a un effet laxatif. Il est déconseillé aux mamans qui allaitent leur bébé car celui-ci risque alors d'avoir une colique.

Guide: