Marathon : bras et jambes nus exposent au risque de cancer de la peau

Courir régulièrement est excellent pour la forme. Ce message est tellement bien passé qu'une épreuve comme le marathon fait de plus en plus d'adeptes. Et plus les coureurs sont nombreux, plus il est possible d'observer les conséquences médicales de leur sport. L'une d'entre elle est surprenante : ils font plus de cancers de la peau.
Publicité

Entraînements fréquents chez les marathoniens

Les coureurs de marathon s'entraînent chaque semaine. Dans cette étude autrichienne, les 210 hommes et femmes suivis couraient en moyenne entre 40 et 70 km par semaine. Âgés entre 19 et 70 ans, ils nous démontrent que l'on peut courir à tout âge ! (Pourvu que l'on reste mince) Parmi eux, 15% couraient plus de 70 km par semaine, tandis que 37% couraient moins de 40 km par semaine.

Publicité
Publicité

Bras et jambes nus

Été comme hiver, ces sportifs s'entraînent jambes et bras nus pour plus de 97% d'entre eux, ce qui est parfaitement compréhensible, vu l'importance de l'effort qu'ils fournissent. Mais ce choix vestimentaire les expose davantage aux rayons du soleil et donc aux éventuels cancers de la peau.

Pour vérifier ce point, l'équipe autrichienne a comparé les 210 marathoniens à 210 personnes du même âge « non pratiquants » de ce sport. Ils ont ainsi pu constater que les lésions douteuses de la peau, nécessitant un contrôle dermatologique, étaient deux fois plus fréquentes chez les marathoniens, concernant 12% d'entre eux contre 6% du groupe contrôle.

 
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Novembre 2006 : 01h00
Source : Ambros-Rudolph Christina M. Arch Dermatol. 2006;142:1471-1474.