Alcool et fêtes : l'entourage du conducteur doit faire pression

Au sortir d'une fête, nous avons tous une grande responsabilité : faire en sorte de rentrer sans encombre ! Le conducteur doit donc être sobre (pas une goutte d'alcool), tandis que les non conducteurs ont pour devoir de dissuader les buveurs de prendre le volant !
Publicité

Alcool et conduite : responsabilité partagée

Depuis 2006, les accidents de la route liés à l'alcool sont plus fréquents que ceux associés à la vitesse.

L'alcool multiplie par 8,5 le risque pour un conducteur d'être responsable d'un accident mortel, et par 14 en cas de consommation de cannabis associée.

Alcool et conduite : pourquoi donner tant de responsabilité à l'entourage ?

Conduire est un acte social qui peut mettre les autres en danger.

Empêcher quelqu'un de prendre le volant sous l'emprise de l'alcool est donc l'affaire de tous. Nous avons tous le devoir de trouver le courage et les mots pour éviter que des vies ne se brisent.

Publicité
Publicité

Convaincre ou raisonner quelqu'un qui est sous l'emprise de l'alcool n'est pas facile, mais c'est pourtant un devoir salvateur.

Les ados aussi ont le devoir de convaincre.

Ces mots qui ont le pouvoir de sauver des vies doivent être prononcés par des adultes, mais aussi par des adolescents. En effet, les jeunes sont les plus souvent impliqués dans les accidents liés à l'alcool (les hommes surtout), lesquels surviennent fréquemment la nuit, le week-end, en campagne.

Aux parents et à l'entourage d'ouvrir le dialogue avec les ados pour leur faire prendre conscience de l'importance de tenter de convaincre un ami.

L’an dernier, le message de la campagne de sensibilisation de la Sécurité routière contre l’alcool au volant pendant les fêtes de fin d’année était : « quand on tient à quelqu’un, on le retient ! ».

Le site Internet de la Sécurité routière donne des conseils pour trouver les bons mots, les bons arguments : 10 bons conseils pour retenir un ami qui a bu

Quant aux solutions, elles existent toujours, comme dormir sur place, se faire ramener par une personne sobre, appeler un taxi...

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Dimanche 27 Décembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Lundi 07 Décembre 2015 : 16h22
Source : Communiqué de la Sécurité routière, 9 décembre 2009.