Maladies professionnelles : quels sont les TMS les plus courants ?

© getty

Première cause de maladies professionnelles en France, les TMS regroupent une quinzaine de maladies : lombalgie, syndrome du canal carpien, tendinite de l’épaule, épicondylite, etc...

Le point sur les TMS les plus courants et qui font souffrir salariés et entreprises…

Publicité

TMS : de quoi parle-t-on exactement ?

Les troubles musculosquelettiques (TMS)représentent la maladie professionnelle la plus répandue en France et en Europe.

Les TMS regroupent une quinzaine de maladies qui affectent les membres supérieurs, inférieurs et la colonne vertébrale : tendinites de l’épaule, du coude, douleurs au poignet, lombalgies…

Muscles, tendons et nerfs peuvent être affectés, entraînant des douleurs de plus en plus gênantes, voire invalidantes pouvant conduire à une incapacité de travail.

Les TMS les plus répandus sont :

Publicité
Publicité
  • les tendinites de l’épaule,
  • l’épicondylite (coude),
  • le syndrome du canal carpien (poignet),
  • les lombalgies (dos).

Pourquoi souffre-t-on de TMS ?

Au cours d’une vie professionnelle, « c’est la combinaison de facteurs biomécaniques (travail en force, gestes répétitifs, positions pénibles, maniement de charges lourdes, matériel de manutention inapproprié, etc.) associés à une organisation de travail inadaptée, un temps de récupération insuffisant et des situations de stress qui entraîne les TMS », peut-on lire dans le dossier de presse du Ministère du travail réalisé pour sa campagne de prévention des TMS en octobre 2011.

Agroalimentaire et exploitations agricoles, commerce, métallurgie, BTP, habillement, imprimerie, industrie pharmaceutique, services aux entreprises et à la personne... les TMS touchent tous les secteurs d’activité sans distinction et concernent toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 28 Mai 2012 : 00h00
Mis à jour le Mardi 29 Mai 2012 : 10h51
Source : Ministère du travail, dossier de presse Campagne d’information sur la Prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) dans l’entreprise, octobre 2011.