Maux de grossesse : pensez à l'homéopathie

© Adobe Stock

Même si certains médicaments sont compatibles avec la grossesse, il est en général conseillé de limiter leur utilisation quand on est enceinte.

De nombreuses femmes se tournent donc vers l'homéopathieQuels sont les solutions homéopathiques les plus souvent conseillées contre les maux habituels de la grossesse ?

Publicité

L'homéopathie contre les nausées pendant la grossesse

Il existe des formules toutes prêtes qui contiennent déjà plusieurs principes actifs. Elles sont généralement vendues contre le mal des transports, mais sont efficaces aussi sur les nausées de grossesse.

Vous pouvez cependant préférer des médicaments homéopathiques plus ciblés. Dans ce cas, on conseillera selon vos symptômes différentes solutions :

Publicité
Publicité
  • Sepia 9 CH si les nausées s'accompagnent de vomissements, d'une hypersensibilité aux odeurs de cuisine et d'une envie d'aliments acides (cornichons...).
  • Ipeca si les nausées ne sont pas améliorées par les vomissements.
  • Nux vomica si, au contraire, vous vous sentez mieux après avoir vomi.
  • Ignatia amara si les nausées s'accompagnent d'une hypersensibilité émotionnelle, sont déclenchées par des odeurs et s'améliorent pendant les repas.

L'homéopathie contre les troubles digestifs pendant la grossesse

Les femmes enceintes souffrent souvent de troubles digestifs.

Leur cause la plus fréquente est la place que bébé prend dans le ventre. Les changements hormonaux peuvent aussi agir sur la digestion.

Quoi qu'il en soit, certains médicaments homéopathiques peuvent aider, particulièrement Nux vomica qui est indiquée dans pratiquement tous les troubles digestifs.

Vous pouvez la cumuler avec les remèdes suivants :

  • En cas de brûlures ou remontées acides :

    On recommande Iris versicolor et Kalium bichromium.

  • Contre les ballonnements :

    Lycopodium (quand ils sont localisés dans la partie inférieure de l'abdomen) ou China rubra (quand ils concernent tout l'estomac).

  • Contre la constipation très fréquente pendant la grossesse :

    Opium (selles noires et dures), Alumina (efforts pour expulser la selle), Collinsonia canadensis (selles volumineuses).

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 09 Mai 2012 : 18h16
Mis à jour par Rédaction E-sante.fr le Mardi 20 Février 2018 : 14h08
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :