Troubles musculo-squelettiques (ou TMS) au travail

Maux de dos, douleurs musculaires, articulaires... les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont actuellement la première cause d'absentéisme au travail. Leur prévention et leur prise en charge sont donc essentielles tant pour le bien-être des employés que des employeurs.

Les troubles musculo-squelettiques sont fréquents

Très fréquents, les TMS (troubles musculo-squelettiques) représenteraient le problème numéro un dans le domaine de la santé au travail puisqu'ils s'affichent comme la première cause d'absentéisme.

Qu'il s'agisse de maux de dos, de douleurs articulaires ou musculaires, les TMS entraînent des absences de longue durée, nuisibles au travailleur mais aussi à l'entreprise.

TMS : tous concernés

Lestroubles musculo-squelettiques n'épargnent aucun domaine d'activité. Bien sûr, les professions manuelles sont particulièrement à risque, surtout lorsqu'elles impliquent un travail physique important. Néanmoins, les travailleurs de bureau ne sont pas à l'abri.

Ainsi, d'après les données de 2009,17% des travailleurs européens sont exposés aux vibrations d'outils manuels ou de machines pendant au moins la moitié de leur temps de travail, 33% à des positions douloureuses ou fatigantes, 23% au port et au déplacement de charges lourdes, et 46% à des mouvements répétitifs de la main ou du bras.

Globalement, on estime par ailleurs qu'environ 31% des Européens travaillent sur ordinateur, avec les risques de mauvaise posture que l'on connaît.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Rapport de 2009 "Fit for work".