Les 4 vertus de la patate douce

© Istock
Orange à souhait, à la texture fondante, à la saveur sucrée et délicate, la patate douce est un légume tubercule montant qui n’a rien à voir avec la pomme de terre. Peu calorique, gorgée de bienfaits nutritionnels, en version sucrée ou salée, la patate douce peut s’inviter sur toutes les tables sans en rougir et toute l’année.
PUB

Pauvre en calories

Elle est bien pourvue en vitamines (A, C, E, B6, B9, K), en minéraux (potassium…), en oligoéléments (cuivre, manganèse…), elle est pauvre en protéines et graisses (comparé à la moyenne des légumes) mais elle est également et surtout peu calorique. En effet, ses 79 calories aux 100 g en font un tubercule fort intéressant. Elle les doit à la présence de sucres et d’amidon. Mi légume mi féculent, elle est plus particulièrement riche en amidon, texture farineuse se rapprochant de la pomme de terre. Après cuisson, la teneur en amidon diminue laissant place à davantage de sucres. A titre comparatif, elle contient 6 g de sucres aux 100 g alors que la pomme de terre n’en contient que 0,8 g aux 100 g. Pour bénéficier au mieux de ses principes nutritifs, conservez la peau et préférez une cuisson vapeur.

Publié le 12 Décembre 2017
Auteur(s) : Catherine Conan, diététicienne-nutritionniste