Le diabète gestationnel augmente les risques de cancer du pancréas

Les femmes ayant eu du diabète gestationnel doivent faire attention. Une étude française montre que celles ayant rencontré cette complication pendant leur grossesse ont un risque accru de développer un cancer du pancréas au cours des huit années suivant la naissance.
© Istock

Le diabète gestationnel – qui se développe généralement entre la 24eme et la 28eme semaine de grossesse - est une des complications les plus fréquentes lorsqu'on attend un enfant. Il touche environ 5% des femmes enceintes. Leur corps ne parvient plus alors à utiliser l'insuline

Si un bon suivimédical et un régime strict limitent les risques pour le bébé et la maman, les femmes peuvent encore rencontrer des difficultés après la naissance à cause de cette pathologie. Une recherche française montre qu'elles font face à un risque accru de développer un cancer du pancréas.

Les chercheurs sont parvenus à cette conclusion après avoir étudié la santé de plus de 2 millions de femmes ayant accouché en France entre 2007 et 2009. Parmi celles-ci, 104 663 (4,79%) avaient un diabète gestationnel. L'analyse des données de leur suivi met, en effet, en avant que ce trouble augmentait significativement le risque de cancer du pancréas avec un ratio de 2,00.

Un cancer dans les huit ans après l’accouchement

L'étude va plus loin en estimant que la maladie pourrait se développer dans les huit ans après l'accouchement.

Le lien entre le diabète et le cancer du pancréas avait déjà été mis en évidence par plusieurs recherches. Toutefois, les conclusions de l'équipe française sont plus alarmants que celles de leurs prédécesseurs.

En effet, deux études israéliennes, réalisées en 2007, avaient pour leur part estimées que le délai entre la complication de grossesse et la maladie était de 14 à 35 ans.

Les symptômes du cancer du pancréas

Le cancer du pancréas est l'un des plus meurtriers. Les premiers symptômes sont généralement assez discrets et peu spécifiques.

Les malades rencontrent par exemple des problèmes digestifs. Ils peuvent aussi avoir les jambes gonflées ou encore des maux de ventre ou de dos. Des troubles qui peuvent facilement être mis sur le compte d'autres soucis de santé, d'où un diagnostique souvent tardif.

La jaunisse, des urines colorées et des selles blanches sont d'autres signes à surveiller.

Pour se protéger du cancer du pancréas, il est important d'arrêter de fumer et de limiter la consommation d'alcool. Il est également recommandé de perdre du poids et d'avoir une activité physique régulière. En effet, le surpoids et l’obésité ont été identifiés comme des risques aggravants dans le dévelloppement du cancer du pancréas.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Risque de cancer du pancréas huit ans après un diabète gestationnel à partir des données du Programme de médicalisation des systèmes d’information, paru dans la Revue d'Épidémiologie et de Santé Publique (Volume 67, Supplement 2, March 2019, Page S74)
Un sur-risque de cancer après un diabète gestationnel, le quotidien du médecin, 30 avril 2019