Le fumeur manque de vitamines C et E !

L'organisme du fumeur est mis à rude épreuve. Par exemple, on sait que le tabagisme entraîne un déficit en vitamine C. Or cette vitamine est aussi nécessaire à l'action d'une autre vitamine, la vitamine E, laquelle exerce normalement un effet protecteur contre le cancer. Et pour les non-fumeurs, cette action synergique entre vitamines C et E protège de la maladie d'Alzheimer.
Publicité

La vitamine E est un antioxydant

La vitamine E est un antioxydant, c'est-à-dire qu'elle est capable de neutraliser dans notre organisme les radicaux libres qui sont produits lors des processus inflammatoires. Ce sont des produits toxiques de l'oxygénation cellulaire : ils sont formés à partir des acides gras polyinsaturés sous l'action de l'oxygène.Au final, cette vitamine exerce un effet protecteur dans les maladies fortement liées à l'inflammation, comme par exemple le cancer ou encore la maladie d'Alzheimer.

Publicité
Publicité

Action synergique des vitamines E et C

Mais l'action de la vitamine E se déroule en synergie avec les autres substances antioxydantes, et notamment avec la vitamine C. Ce phénomène est confirmé par une étude montrant que l'apport d'1 gramme de vitamine C réduit la carence en vitamine E observée chez les fumeurs. Plus précisément, cette supplémentation réduit de 45% le déficit en vitamine E.Le mécanisme serait le suivant : la vitamine E participe aux défenses du tissu pulmonaire contre les radicaux libres engendrés par la fumée du tabac et qui détruisent les membranes alvéolaires. Mais pour exercer cet effet, cette vitamine doit être disponible en quantité suffisante et nécessite la présence conjointe de vitamine C. En conclusion, les fumeurs ont un réel besoin, accru, de ces deux vitamines.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 06 Mars 2006 : 01h00
Source : Bruno R.S. et coll., Free Radical Biology and Medicine, 40 (4) : 689-97, 2006.