Fruits
Les fruits offrent une impressionnante variété d'aspect, de goûts et de texture. La botanique les définit comme étant la "partie comestible des plantes florifères qui succède à la fleur et contient les graines".
Sommaire

Fruits, équilibre alimentaire et santé

Les fruits sont indispensables à la santé grâce à la conjonction fibres, carotènes, vitamine C et flavonoïdes qui protège des maladies cardio-vasculaires et du cancer. Mais un excès de fruits risque d'être nocif : leur richesse en potassium, par son effet diurétique, peut entraîner un déséquilibre minéral. Même s'ils contiennent du calcium, ils ne peuvent en aucun cas remplacer les produits laitiers. La formule "fromage ou dessert" quand ce dessert est un fruit est à proscrire. Aucun fruit ne contient suffisamment de calcium pour se substituer à un produit laitier. Les deux doivent figurer à chaque repas. Aucun fruit ne possède de propriété miraculeuse ni pour guérir d'une maladie ni pour perdre du poids. Encore trop souvent pratiqués, les régimes amaigrissants à base de fruits frais ou d'un seul fruit (comme les régimes ananas ou pamplemousse ou encore les cures uvales) sont carrément dangereux parce que les fruits sont pauvres en protéines. Certains gourous alimentaires ont conseillé de ne pas manger de fruits en même temps que des aliments riches en protéines. C'est un principe du vieux régime dissocié, régulièrement remis à la mode. On peut très bien, si cela fait plaisir, manger un fruit au début du repas (le melon est d'ailleurs souvent servi en entrée !) ou en collation dans la matinée ou dans l'après-midi ou le consommer en jus. Mais aucune étude n'a jamais prouvé que le mélange aliment protéique et fruit pouvait être nocif, encore moins toxique. Tous les fruits subissent des traitements chimiques pour leur production et/ou pour leur conservation. Mieux vaut peler les fruits frais avant de les consommer. Sauf pour les fruits rouges qui ne le supportent pas, le lavage est la précaution minima de sécurité.

Quelles sont les quantités à consommer ?

Beaucoup d'entre nous ne consomment pas assez de fruits. 64 % des hommes et 55 % des femmes sont considérés, d'après les résultats de l'étude SUVIMAX, comme de "petits consommateurs" de fruits, c'est-à-dire qu'ils consomment moins de un fruit et demi par jour. Une des recommandations du PNNS (Plan national de nutrition santé) est de manger 5 fruits et légumes par jour. Ce qui reste assez obscur puisqu'il n'est pas question de quantités.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :