L’échalote traditionnelle arrive dans votre panier !

Publié le 28 Juillet 2014 | Mis à jour le 28 Juillet 2014
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
© Istock

L'échalote traditionnelle se récolte en juillet et août et elle est super bonne.

Mais quelle est la différence avec les autres échalotes ? 

PUB

C’est au 12ème siècle que l’échalote est arrivée en France. Jusqu’alors et depuis l’Antiquité, elle était cultivée seulement à l’est du Bassin Méditerranéen.

Elle s’est ensuite installée dans les champs bretons et ceux du Val-de-Loire qui sont toujours les deux régions les plus productrices.

Là, elles y sont cultivées depuis toujours de la même façon, traditionnelle depuis des siècles : on plante les bulbes à la main en automne et en hiver et ils vont donner naissance à une touffe de bulbes récoltée quelques mois plus tard. La terre est paillée, ce qui évite l’emploi d’herbicides. C’est très écolo.

PUB
PUB

Mais il y a quelques années, des industriels ont inventé la culture de l’échalote par semis. Des milliers de graines sont disséminées dans les champs qui sont ensuite traités pour éviter les maladies.

Les producteurs d’échalotes de Bretagne et du Val de Loire sont en bagarre depuis longtemps pour que l’on fasse la différence entre ces échalotes semées et quasi industrielles et celles qu’ils s’acharnent à planter une par une, agenouillés sur la terre.

C’est pourquoi ils la vendent avec la mention « Échalote traditionnelle ».

La valeur nutritionnelle entre les deux espèces est à peu près la même (je vous en parlerai demain).

Mais les échalotes traditionnelles sont bien plus savoureuses que les échalotes qui ont été semées.

C’est donc celles-là que vous devez préférer : pour le goût et pour soutenir les producteurs français !

Paule

Soumis par Paule Neyrat le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés