J'achète, j'achète pas : des briques de lait pour maigrir, des crackers pour l'apéritif, des produits nettoyants antibactériens...

Publié le 15 Février 2010 par Paule Neyrat, Diététicienne
Chaque mois, Paule Neyrat, la diététicienne d'e-santé, vous alerte sur quelques produits qui l'ont interpellée. Ce mois-ci, il s'agit de yaourts et de briques de lait, de légumes surgelés, de crackers et de pistaches, et de produits antibactériens.
PUB

J'achète six yaourts en pots de verre

De façon à récupérer les contenants nécessaires pour faire ensuite mes yaourts moi-même ! Rien de plus facile, on n'a même pas besoin d'une yaourtière quand on suit les conseils et les recettes dispensés par Estérelle Payany dans " Yaourts " aux Éditions Solar. Et ça revient moins cher que les yaourts du commerce.

Je n'achète pas ces briques de lait roses

Destinées à couper l'appétit (et donc à faire maigrir) malgré la pub qui me fait hurler de rire. Son " principe actif 100% naturel " ajouté au lait est composé d'huiles de palme (nocive pour les artères) et d'avoine, de poudre de cacao, de protéines de lait, d'extraits de thé vert, de stabilisants (E 407, E 460, E 466), d'édulcorant et d'antioxydant. Je ne vois vraiment pas en quoi ce " principe actif " est naturel !! Et pourquoi avaler cette mixture à 4 € le litre alors qu'une pomme ou un oeuf dur ont le même effet coupe-faim ?

PUB
PUB

J'achète des légumes surgelés

Car en hiver c'est quand même le meilleur moyen de varier son alimentation et de sortir des sempiternelles carottes et poireaux qui sont de saison. Certes courgettes, poivrons, tomates etc. sont sur les marchés, venant du Maroc ou de plus loin encore mais ils sont bien plus chers. Et les surgelés, côté vitamines, c'est top car ils le sont dès leur récolte !