Eau : besoin

Le corps ne stockant pas l'eau le besoin est égal au volume de l'eau éliminée chaque jour.
PUB

Le volume de l'eau contenue dans le corps est réglé par différents mécanismes hormonaux très sophistiqués ainsi que par le sodium et le potassium. Ces systèmes interviennent de facon à ce que ce volume d'eau reste toujours stable. La sensation de soif alerte quand l'organisme est en manque d'eau : celui-ci s'appelle la déshydratation.

Élimination de l'eau

Au cours de la digestion, l'organisme fournit plusieurs litres d'eau en plus de celle contenue dans les aliments et les boissons qui ont été ingérés. Ce phénomène se produit dans l'estomac et dans l'intestin grêle : il est nécessaire pour faciliter la digestion des aliments.

Mais la plus grande partie de toute cette eau est réabsorbée, c'est-à-dire qu'elle traverse les parois de l'intestin et du côlon et rejoint le sang et la lymphe. Ces deux liquides transportent l'eau dans tout l'organisme et surtout vers les reins, la peau et les poumons, là où elle sera ensuite éliminée.

Une toute petite proportion de cette eau digestive descend tout au bout du tube digestif et est évacuée dans les selles.

Le sang traverse les reins en permanence. Ils le filtrent, retenant les déchets métaboliques qui passent dans l'eau de l'urine.

Les glandes sudoripares puisent l'eau des capillaires sanguins : elles forment un liquide, la sueur, qui est éliminée par les pores de la peau. Cette transpiration est un des moyens du maintien de la chaleur du corps à 37°C.

Les poumons, à chaque expiration, rejettent de l'air qui contient de la vapeur d'eau.

On élimine de l'eau en permanence, très souvent sans même s'en rendre compte.

Quantités d'eau éliminée

  • 1 litre d'eau environ par jour est éliminé dans l'urine. Cette quantité varie bien évidemment avec le volume de boissons et d'aliments absorbés.

0,5 à 1 litre sont évacués dans la transpiration. Mais en cas de très forte chaleur, cette quantité est alors bien plus élevée et peur aller jusqu'à plusieurs litres.

0,5 litre passent dans la respiration.

100 à 150 ml sont éliminés dans les selles. En cas de diarrhée aiguë ou chronique, cette quantité est très majorée.

En moyenne, on élimine 2,5 litres d'eau par jour.

Mais cela dépend de l'énergie dépensée car le travail musculaire augmente la transpiration et bien évidemment des conditions climatiques.

Guide: 

Publié le 27 Mars 2009
PUB
PUB

Contenus sponsorisés