Dans votre assiette : la tomate

La plante et son fruit portent le même nom. On plante un pied de tomate pour récolter des tomates dans son jardin. Il y a de grandes chances qu'elles soient meilleures que celles du commerce. Voilà un fruit (eh oui, c'est un fruit !) qui a été bien malmené au cours de l'évolution de l'industrie agricole.
PUB

Un peu d'histoire

La tomate est originaire des Andes et de l'Amérique Centrale. Son arrivée en Espagne date du XVIe siècle : les Conquistadors rapportèrent dans leurs bagages des plans de "zitomates" ou "tomalt" du pays aztèque qui, paraît-il, ressemblaient furieusement à nos tomates cerise actuelles. Mais les Européens, surtout ceux du nord, lui firent grise mine.Pendant longtemps, elle fut considérée comme vénéneuse et resta une simple plante ornementale. Il fallut attendre le XVIIIe siècle pour découvrir ses vertus comme « légume-fruit ». Elle s'implanta peu à peu en Espagne, qui était alors royaume sous la dépendance de Naples. Elle gagna ensuite le nord de l'Italie, le sud de la France et la Corse. Ce n'est qu'en 1790 qu'elle conquit la région parisienne et le nord. Grimod de La Reynière, noble révolutionnaire et ruiné, en fit l'emblème de la Révolution. Appelée « pomme d'amour » par les Provençaux ou « pomme d'or », pomodoro par les Italiens, la tomate a peu à peu gagné la plupart des pays d'Europe, jusqu'à la Hongrie et l'Angleterre.Mais elle a longtemps gardé sa mauvaise réputation, surtout chez les Anglo-Saxons. En effet, à la fin du XIXe siècle, il était recommandé dans certains livres de cuisine de la faire bouillir pendant trois heures au moins afin de se protéger de ses effets toxiques !

PUB
PUB

Les variétés

C'est une plante herbacée annuelle, de la famille des solanacées qui comprend aussi parmi ses membres, la pomme de terre et le tabac. Il en existe de très nombreuses variétés, plus ou moins précoces, qui diffèrent par la taille (tomate cerise, tomate prune – un gros fruit type marmande), la forme (sphérique, aplatie, cylindrique, lisse ou côtelée), la couleur (rouge, jaune, rose), la texture, plus ou moins charnue et juteuse et enfin la fermeté. La tomate est maintenant cultivée partout sous abri. Néanmoins, elle garde toujours son image de fruit du sud, et ce, même si elle vient de Hollande ! Nombre d'espèces ont été créées pour résister au transport et se conserver facilement. Ce ne sont pas les meilleures, mais visiblement nous voulons des tomates bien rondes, bien rouges et sans défaut apparent. Nous en consommons en moyenne 12 kg par an.

Publié le 12 Juillet 2002
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne