Cuisson vapeur, poêle, four... Laquelle choisir pour sa santé ?

L’alimentation santé commence par une sélection judicieuse des aliments, que l’on associe ensuite harmonieusement entre eux pour composer des repas sains et équilibrés. Mais il faut également choisir un mode de cuisson avantageux afin de ne pas perdre les qualités nutritionnelles des aliments choisis. Le point sur les différents modes de cuisson, leurs avantages et leurs inconvénients respectifs.
© Adobe Stock

Quel est le mode de cuisson idéal ?

La cuisson modifie les aliments, notamment les sucres, les graisses et fait varier les teneurs en vitamines et minéraux, voire génère des substances toxiques.

La cuisson idéale est donc douce et longue.

La cuisson à la vapeur ou au four à basse température (120°C) permet de cuire les aliments sans trop les appauvrir de leurs nutriments et sans les rendre toxiques.

Quels sont les modes de cuisson à éviter ?

Les cuissons à haute température sont à éviter ou à limiter :

  • Les fritures(l’huile à haute température devient toxique).

  • Les cuissons qui saisissent dans de l’huile qui crépite ou du beurre bruni(toutes les matières grasses deviennent toxiques à haute température).

  • Le barbecue auquel il faut préférer la plancha.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Virginie Parée, « L’alimentation santé, en pratique », Éditions Mosaïque-santé.
La rédaction vous recommande sur Amazon :