Covid : les départements où le variant omicron est encore peu détecté

Très contagieux, moins sensible au vaccin, le variant Omicron inquiète les autorités et les professionnels de santé. Cette nouvelle souche s’est propagée rapidement en France pour représenter aujourd’hui plus de 27% des cas. Toutefois, certains départements semblent encore épargnés par la nouvelle mutation du SARS-CoV-2.
Covid : les departements ou le variant omicron est encore peu detecte

Entre le variant Delta toujours très présent et la très contagieuse souche Omicron, la France fait face à une situation très complexe en pleine période des fêtes de fin d’année. Lors de sa conférence de presse du 27 décembre pour faire le point sur l’épidémie de la COVID-19, le ministre de la Santé Olivier Véran a reconnu que l’Hexagone fait face à "deux vagues simultanées qui sont liées à deux variants différents et qui nécessitent deux types de mesures différentes, mais complémentaires afin de les freiner".

Et les indicateurs sanitaires se révèlent, en effet, dans le rouge. Au 25 décembre, on enregistrait 475 410 cas positifs sur les 7 derniers jours. De plus, le taux d’incidence est de 730 cas pour 100 000 habitants au 28 décembre . Les hospitalisations et les entrées en soins intensifs augmentent, également.

La rapidité de propagation du variant Omicron cristallise les inquiétudes. La souche, arrivée en France début décembre, représente au 28 décembre plus de 27% des cas. Elle est majoritaire dans plusieurs départements comme Paris, le Maine-et-Loire, le Tarn-et-Garonne, la Corse ou encore la Haute-Savoie. Toutefois, Omicron semble peu circuler dans certaines zones. Découvrez les départements peu touchés par la nouvelle mutation de la COVID-19 dans ce diaporama.

Omicron représente un risque "très élevé" selon l’OMS

Pour tenter de contrer la nouvelle vague de la pandémie, le gouvernement a pris plusieurs mesures appliquées à partir du 3 janvier 2022 pour "au moins 3 semaines" comme la reprise du télétravail obligatoire "au moins 3 ou 4 jours" par semaine, l’instauration d’une jauge pour les grands rassemblements (5000 personnes maximum à l’extérieur, 2 000 en intérieur) ou encore la réduction du délai du rappel vaccinal à 3 mois

Le 31 décembre ne sera pas soumis à un couvre-feu. Néanmoins, le Premier ministre Jean Castex appelle à la prudence. "Limitons les grandes fêtes et les grands dîners".

Dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire publié le 29 décembre, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met en garde.

"Le risque global lié au nouveau variant préoccupant Omicron reste très élevé". Elle ajoute ensuite : "Des preuves fiables montrent que le variant Omicron possède un avantage de croissance par rapport au variant Delta avec un rythme de doublement de deux à trois jours", notant qu'une "augmentation rapide de l'incidence des cas est observée dans un certain nombre de pays". "La croissance rapide est probablement liée à une combinaison entre la perte de l'immunité et l'augmentation intrinsèque de la transmissibilité du variant Omicron", avance l’OMS. Une note positive apparaît dans son communiqué. L’incidence des cas en Afrique du Sud, premier pays à avoir identifié la nouvelle souche, a diminué de 29%. De plus, les premières analyses des données obtenues sur Omicron montrent un risque d'hospitalisation moindre par rapport au variant Delta.

Hautes-Alpes

1/13
Covid : les départements où le variant omicron est encore peu détecté

Aucun cas criblé de la covid-19 dans ce département concernait Omicron, le 28 décembre 2021. 

Vaucluse

2/13
Covid : les départements où le variant omicron est encore peu détecté

Aucun cas criblé de la covid-19 dans ce département concernait Omicron, le 28 décembre 2021. 

Lot-et-Garonne

3/13
Covid : les départements où le variant omicron est encore peu détecté

Aucun cas criblé de la covid-19 dans ce département concernait Omicron, le 28 décembre 2021. 

Cantal

4/13
Covid : les départements où le variant omicron est encore peu détecté

Aucun cas criblé de la covid-19 dans ce département concernait Omicron, le 28 décembre 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Covidtracker, consulté le 29 décembre 2021
OMS