Covid : comment supporter son masque quand il fait chaud ?

Porter un masque lors de nos déplacements fait maintenant partie de nos routines quotidiennes pour nous protéger du COVID-19. Mais, comment supporter cette protection contre les virus quand les températures grimpent et que l’été se fait de plus en plus présent ?
Covid : comment supporter son masque quand il fait chaud ?

Le COVID-19 circule toujours sur le sol français. Le masque - qu’il soit en tissu ou chirurgical - fait partie des gestes barrières à respecter pour s’en protéger. Toutefois cette protection n’est pas toujours facile à supporter, surtout sous de fortes chaleurs !

Masque et canicule : attention danger

Météo France assure que l’été 2020 sera plus chaud et plus sec que la normale. Si la nouvelle peut paraître de bon augure pour de nombreux futurs vacanciers, elle annonce aussi pour certains... des semaines difficiles. D’autant plus que cette année, il faudra supporter les températures très élevées avec un masque anti-coronavirus sur le visage.


Et cette situation alerte les professionnels de la santé. En effet, des médecins japonais appellent à se montrer très prudent pendant la période estivale après avoir observé plusieurs malaises, et même le décès de deux lycéens qui se sont effondrés après avoir fait du sport avec des masques sous plus de 30 degrés. Les docteurs sont d’autant plus inquiets que l'expérience sera nouvelle pour beaucoup de monde, cet été.

Port du masque : les risques pendant l’été

Porter un masque permet de lutter contre le nouveau coronavirus. Par contre, pendant les pics de fortes chaleurs, ce geste protecteur peut augmenter les risques de difficultés respiratoires et de déshydratation. Le Dr Yasufumi Miyake, chef du centre des services médicaux d’urgence de l’hôpital universitaire de Teikyo, a expliqué à la presse japonaise que par temps chaud cet outil anti-COVID empêche l’air frais d’atteindre les poumons. Les muscles respiratoires sont alors mis à rude épreuve. Ces conditions peuvent provoquer un essoufflement et faciliter l’accumulation de chaleur dans le corps.

Pour éviter ces coups de chaud problématiques et l’épuisement, il faut veiller à refroidir le corps grâce à certaines astuces présentées dans notre diaporama. Il est conseillé aussi d’éviter de faire des efforts intenses lorsqu’on porte un masque à haute protection (masque ffp2...).

Le professeur Noriyuki Koibuchi de la faculté de médecine de l’université Gunma a expliqué : "comme vous prenez des respirations plus fréquentes lorsque vous portez un masque, vous devez absolument éviter de faire de l'exercice vigoureux (lorsque vous en portez un)”. 

Port du masque et chaleur : problème de peau au rendez-vous

Les masques ne sont pas très bons pour la peau. La friction constante avec le tissu met à mal la barrière cutanée naturelle protectrice. Ce qui provoque irritations et inflammations. Ces effets néfastes risques d’être encore plus importants pendant les fortes chaleurs à cause de la transpiration piégée dans le masque. Interrogée par la chaîne américaine CNN, la dermatologue new-yorkaise Hadley King a précisé "les irritations cutanées dues aux frottements et à la pression sont susceptibles d'être exacerbées par la transpiration, ce qui peut rendre la peau plus vulnérable aux irritations similaires aux frottements en été".

Bien que peut agréable pendant les fortes chaleurs, ne pas porter de masque n’est pas une option, surtout dans les transports en commun et les lieux publics. En effet, le SARS COV-2 est toujours actif sur le sol français. Toutefois, certaines astuces, présentées dans le diaporama accessible via la photo d’illustration de l’article, vous permettront de mieux supporter cette protection anti-covid-19 cet été.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.