Irritation, bouton, démangeaison : comment garder une belle peau malgré le masque

Dans les transports en commun, les magasins, au travail…. les masques anti-projections nous accompagnent dans notre quotidien depuis plusieurs semaines. Mais, s’ils nous protègent du covid-19, ils ne sont pas tendres avec notre épiderme. Rougeurs, irritations, boutons, démangeaisons… comment venir à bout des effets nocifs du masque sur notre épiderme ?
Irritation, bouton, demangeaison : comment garder une belle peau malgre le masque

Au plus fort de la pandémie du COVID-19, les soignants avaient parfois des masques pendant une dizaine d’heures. Le port prolongé de cet outil de protection contre le coronavirus laissait des marques importantes sur leur peau. Ils sont nombreux à avoir dévoilé les rougeurs, plaies et bleus qu'il provoquait, via des selfies sur les réseaux sociaux. Et si, nous ne le portons pas autant qu’eux, nous sommes nombreux à avoir remarqué que le masque laisse des traces sur notre épiderme.

Masque : efficace contre le COVID-19, mais irritant pour la peau

Lésions cutanées, sensibilité, sécheresses, boutons…. le port du masque récurrent ou prolongé peut provoquer de nombreux problèmes de peau.

Des chercheurs ont  interrogé le personnel médical de la province chinoise de Hubei, premier foyer du SARS-COV-2, pour faire le point sur les troubles dermatologiques rencontrés. Selon l’étude parue dans la revue Journal of the American Academy of Dermatology du mois de mai, 97% des soignants interrogés ont vu leur épiderme abimé par le port du masque. Sept professionnels sur 10 ont rapporté avoir la peau sèche. 56,8% disent qu’elle est plus sensible et 52,5% souffrent de démangeaisons.

La desquamation (c’est-à-dire une perte des couches superficielles de l'épiderme) était la lésion cutanée la plus fréquente avec 62,2%. Près de la moitié (49,4%) des personnes interrogées ont rapporté avoir eu un érythème (rougeur due à l'éclatement des vaisseaux sanguins). Un tiers des participants ont rapporté avoir des boutons

Le pont nasal, où repose le masque, est la zone où les dommages sont les plus fréquents (83,1%). Suivent ensuite les joues (78,7%).


Problème de peau : pourquoi le masque en cause autant ?

Les raisons de l’apparition de ces troubles dermatologiques sont bien connues des médecins. Le Dr Joshua Zeichner, directeur de la recherche cosmétique et clinique en dermatologie au Mount Sinai Hospital à New York, a expliqué à nos confrères de CNN "Premièrement, la friction directe peut entraîner une perturbation de la barrière cutanée, une irritation et une inflammation". Il a ajouté ensuite "Deuxièmement, les masques peuvent piéger l'huile, la saleté et la sueur sur la peau, entraînant des poussées de maladies comme l'acné, l'eczéma et la rosacée."

Interrogé par The Independent, le dermatologue Dr Anil Budh-Raja prévient de son côté : “Si une partie du masque touche les zones acnéiques, cela peut également aggraver l'acné et créer des tâches plus enflammées, tandis que l'eczéma et le psoriasis sévères peuvent également s'aggraver”.

Il remarque également que les lésions peuvent aussi être le résultat de masques de mauvaise qualité. Par exemple, les bords peuvent être tranchants ou abrasifs et provoquer des irritations, des plaies ou même des coupures. 

Les beaux jours approchant, il faut aussi prendre en compte la météo. En effet, la transpiration en raison de fortes chaleurs peut aussi être en cause. “Les irritations cutanées dues aux frottements et à la pression sont susceptibles d'être exacerbées par la transpiration, ce qui peut rendre la peau plus vulnérable aux irritations similaires aux frottements en été", prévient sur CNN la dermatologue new-yorkaise Hadley King.

Toutefois, malgré ces troubles, porter un masque n’est pas une option. Il est un outil nécessaire contre le retour du COVID-19 et le reconfinement. Heureusement, plusieurs gestes permettent de limiter les effets nocifs du masque pour la peau. Nous vous les présentons dans notre diaporama.


Bien nettoyer votre peau

1/5
Irritation, bouton, démangeaison : comment garder une belle peau malgré le masque

Avant de mettre votre masque, il faut avoir une peau saine. Il ne faut donc pas hésiter à se montrer plus consciencieuse pendant votre routine de soins. En premier lieu avant de s’occuper de votre visage, il faut se laver les mains pour éviter que la bouche, les yeux ou encore la bouche - portes d’entrée du SARS-COV 2 et des autres virus - soient en contact avec des germes. 

Ensuite, il faut se laver se laver la peau du visage avec un produit adapté (savon doux) et une eau pas trop chaude. En effet, si la température est trop élevée, cela provoque une vasodilatation (dilatation des vaisseaux du visage) et peut donc exacerber les rougeurs du visage.

Il faut ensuite bien sécher sa peau à l’aide d’une serviette propre et douce. Si de l’humidité est encore présente sur le visage lorsque vous mettez le masque, cela augmentera les risques d’irritations lors du port.

Il est conseillé d’adopter ce geste le matin, mais également lorsque vous enlevez le masque.

Toutefois, attention, le mieux est aussi l’ennemi du bien. Il faut donc éviter de se laver le visage plus de deux ou trois fois par jour. Évitez de “décaper” votre peau avec des gants, exfoliants trop agressifs. Cela serait contreproductif puisque ces gestes attaqueraient la barrière protectrice de votre peau.

Hydrater pour protéger la barrière de votre peau

2/5
Irritation, bouton, démangeaison : comment garder une belle peau malgré le masque

Un des meilleurs moyens de protéger votre peau est de l’hydrater quotidiennement. Les experts recommandent également de l’hydrater avec une crème adaptée à votre type de peau au moins 30 minutes avant de porter le masque. Cela protégera votre épiderme des effets du frottement et des frictions.

Il est également conseillé d’en mettre une fois le masque enlevé si vous ressentez des tiraillements.

Et bien sûr, n'oubliez pas le geste beauté de la routine du soir ! Appliquez votre soin hydratant aussi avant d’aller vous coucher. C’est en effet la nuit que la peau se régénère le plus. Le produit lui donnera un petit coup de pouce.

En cas d'acné ou de rosacée, il faut utiliser les traitements recommandés par votre praticien.

Soigner les lésions

3/5
Irritation, bouton, démangeaison : comment garder une belle peau malgré le masque

Si vous avez des coupures, plaques rouges ou autres lésions cutanées, il faut les soigner en désinfectant. Si les blessures sont ouvertes, il est préférable de mettre un pansement pour éviter les infections, même si vous portez un masque. Le frottement du tissu pourrait, en effet, aggraver les plaies.


Si les troubles dermatologiques ne disparaissent pas après quelques jours, n'hésitez pas à consulter votre dermatologue ou votre généraliste, il vous prescrira le traitement le mieux adaptés à vos problèmes de peau.  

Pas de maquillage

4/5
Irritation, bouton, démangeaison : comment garder une belle peau malgré le masque

Le masque et les cosmétiques ne font pas bon ménage. Pas de maquillage est ainsi à l’ordre du jour pendant la durée de la consigne du port de l’outil anti-projection de microgouttelette.

Le fond de teint et les correcteurs sont particulièrement déconseillés. En effet, ces produits peuvent amplifier les irritations lors du frottement du tissu. De plus, ces cosmétiques sous forme de poudre ou de crème peuvent obstruer les pores de la peau, surtout s’ils ne sont pas anti-comédogènes. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : How to care for your skin while wearing a face mask, CNN, 15 mai 2020
Face Off: How to care for your skin while wearing a face mask, The Independent, 22 mai 2020
Skin damage among health care workers managing coronavirus disease-2019, The Journal of the American Academy of Dermatology du mois de mai