Consommer bio, est-ce vraiment bon pour notre santé et notre planète ?

Après le triste échec de Copenhague, il est encore plus évident que c'est à nous, consommateurs, d'apporter notre petite pierre à l'équilibre de la planète. Consommer des produits biologiques en est une. Le bio est-il meilleur pour notre santé ? Comment bien choisir ses produits bios ?
Publicité

Du bio partout et pour tout

L'écologie étant, pour d'excellentes raisons, devenue très à la mode, les produits bios de toutes sortes ont envahi presque toutes les branches du commerce. Devant le succès croissant de ces ancêtres que sont les aliments issus de l'agriculture biologique, industriels et artisans se sont engouffrés dans ce créneau porteur. On dispose maintenant de produits d'entretien, de cosmétiques, vêtements, meubles, matelas, etc.... biologiques. Même nos animaux de compagnie n'y échappent pas puisqu'il existe des lignes de produits biologiques pour les chats et les chiens.

Bio est devenu un mot magique qui fait vendre .... presque toujours plus cher par rapport aux produits traditionnels. On peut souvent se demander si cette différence est justifiée. On peut aussi se poser des questions sur l'éthique de certains commerçants, par exemple pour les meubles bios en bois de teck : l'exploitation des forêts tropicales nuit à l'environnement, sans compter les tonnes de CO2 rejetées pour leur transport !

Publicité
Publicité

Quels sont les grands principes de l'agriculture biologique ?

Les aliments issus de l'agriculture biologique sont toujours les leaders du bio. On en trouve partout. Ils représentaient 18 milliards d'euros environ de chiffre d'affaires en Europe en 2008, soit 10% de plus qu'en 2007. En France, le marché des produits alimentaires biologiques a augmenté de 25%, dépassant les 2,6 milliards d'euros. Il y a dix ans, 210 000 hectares étaient consacrés à l'agriculture biologique : il y en a maintenant 580 000. Grâce au Grenelle de l'environnement, ces surfaces devraient avoir triplé en 2012.

Réglementée par l'Europe, l'agriculture biologique s'appuie sur plusieurs grands principes : respect des équilibres naturels et de la biodiversité, gestion durable de l'agriculture, production de produits de qualité qui ne nuisent ni à l'environnement, ni à la santé humaine, ni à celle des végétaux et des animaux.

Les légumes, les fruits et les céréales biologiques sont cultivés sans engrais chimiques, les semences ne sont pas des OGM. Les animaux issus de l'élevage biologique sont nourris et élevés dans des conditions naturelles en liberté et à la lumière du soleil. Quant aux poissons certifiés biologiques, ce sont évidemment des poissons d'aquaculture (saumon, daurade, loup) nourris d'un mélange de farines de poissons et de végétaux biologiques et élevés en ayant de la place pour nager dans des eaux de première qualité.

Voilà qui est rassurant tant pour l'environnement que pour notre santé.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 04 Janvier 2010 : 01h00