Comment savoir si mon homme simule ?

Publié le 25 Juin 2019 par Sophie Raffin, journaliste santé
Validé par : Pascal de Sutter, Docteur en psychologie et sexologue
Que cela soit objet de plaisanterie pendant une soirée ou sujet d'étude de professionnels... la femme qui simule a fait couler beaucoup d'encre. Pourtant faire semblant de prendre son pied au lit n'est pas l'apanage de la gent féminine. Les hommes peuvent aussi enjoliver leur plaisir... Mais pourquoi le font-ils ? Et comment s'en apercevoir ?
© Istock

Un homme qui simule un orgasme, c'est courant ?

Dans le film “Quand Harry rencontre Sally”, le personnage joué par Meg Ryan simule un orgasme en plein restaurant pour prouver à son ami (masculin) que les femmes font parfois semblant de prendre leur plaisir... En réalité, les rôles auraient pu être inversés dans cette scène mythique, car les hommes simulent aussi au lit.

En effet, selon une étude menée par Zava, début 2019, auprès de 2000 Européens et Américains, près de 3 hommes sur 10 admettent avoir déjà simulé un orgasme avec leur partenaire. Ils ont plutôt tendance à prétendre être satisfaits avec leur partenaire de longue date (31%). Toutefois, ils sont aussi plus enclins que les femmes à simuler lors d’une aventure d’un soir (28% vs 20%).

Si pour nous mesdames, il suffit de pousser quelques soupirs ou cris appuyés pour donner le change, il semble plus difficile qu'un homme puisse feindre l'extase puisque l'orgasme coïncide très souvent avec l'éjaculation.

Mais le sexologue Pascal de Sutter, le confirme “Oui, les hommes simulent aussi au lit”. Il reconnaît “il est plus délicat pour un homme de le faire dans la mesure où lorsqu'il jouit l'éjaculation est normalement présente. Même si les femmes ne la sentent pas ou ne la voient pas toujours immédiatement, elles peuvent s'en rendre compte en remarquant l'absence d'écoulement après le rapport”.

Et si les simulateurs se font interroger sur le manque de fluide ? “Souvent, ils parlent de jouissance tantrique (jouissance sans éjaculer) pour cacher la simulation à leur partenaire”.

Par ailleurs, bien que proche de l'orgasme en terme de temporalité, l'éjaculation n'est pas forcément synonyme de jouissance. Le docteur ajoute “L'éjaculation est un réflexe physiologique. Il est possible d'avoir une éjaculation sans plaisir”.

Source : Merci au sexologue Pascal de Sutter, co-auteur de "12 clés pour séduire avec élégance" (Ed. La Boîte à Pandore). Vous pouvez le retrouver aussi sur son site internet
Orgasme : pourquoi simuler ?, étude Zava 13 février 2019