Seul ou en couple : 6 choses à savoir sur le tantrisme

Publié le 09 Janvier 2019 par Marion Maublanc, journaliste santé
La sexualité tantrique, ou tantra, s’appuie sur une philosophie hindouiste. Mais en quoi consiste cette pratique ? Quels plaisirs apporte-t-elle et à quoi ressemble l’extase tantrique ? E-santé vous donne les clés pour comprendre le tantrisme, avec les explications de Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute, sexologue et formatrice tantra.
PUB
© Adobe Stock

Tantrisme, tantra, sexe tantrique… Qu’est-ce qui se cache derrière ces termes aussi intrigants qu’excitants ? "Le tantrisme est une pratique qui remonte à des millénaires : elle trouverait ses origines 5 000 ans avant Jésus-Christ, dans la culture hindouiste du Tibet" nous relate Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute, sexologue et formatrice tantra. Concrètement, le sexe tantrique peut se définir comme "une manière de vivre qui amène l’individu à un état d’éveil plus profond, à une extase obtenue via le corps et l’énergie sexuelle", poursuit la spécialiste.

PUB

Le tantra passe par le massage

La pratique du tantra vise à unir le corps et l’esprit en utilisant l’énergie sexuelle. Elle fait appel à tous les sens, en particulier celui du toucher au moyen de massages. "Ces massages concernent tout le corps, y compris les zones sexuelles. Le corps est alors considéré dans sa globalité, toutes ses parties étant perçues comme nobles et à honorer" révèle Nathalie Giraud Desforges. L’éveil des sens passera notamment par le périnée, "en posant une main sur le sexe de son ou sa partenaire ou son propre sexe, avec une intention qui n’est pas tant d’exciter mais d’honorer l’autre ou soi-même" décrit la spécialiste. Dénué d’intention, le tantra peut donc être pratiqué par deux personnes du même sexe même si elles ne sont pas homosexuelles car "le sexe tantrique ne comporte ni étiquette, ni genre" précise la sexothérapeute.

PUB

Un rituel qui s’appuie sur la confiance

La pratique du tantra s’inscrit dans un rituel, qui comporte un début et une fin. Elle est donc encadrée et sécurisée : "Avant ce rituel, on définit un espace consacré au tantra pour éviter les dérives. On posera des intentions claires dès le départ" insiste Nathalie Giraud Desforges. Et ce même si le sexe tantrique est pratiqué par un couple qui se connaît bien. Car dans tous les cas, il est important de "poser des limites et de définir un oui et un non clair pour arriver à se faire confiance à soi-même d’abord, puis à son ou sa partenaire" développe la sexothérapeute.

Source : Merci à Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute, sexologue et formatrice tantra. Son site internet : nathalie-giraud.fr et son blog nathalie.pimentrose.net
Osez le sexe tantrique, Michèle Larue, La Musardine Editions, 2017
Guide de sexualité tantrique, Sunyata Saraswati et Bodhi Avinasha, Editions Jouvence 2011