Cholestérol : que penser des margarines enrichies ?

Les statines diminuent de 32% le cholestérol. Une margarine enrichie en stérols végétaux diminue de 8% le cholestérol. Résultat, statine + margarine enrichie en stérol = 40% de cholestérol en moins. Une addition scientifiquement prouvée.
PUB

Statine + margarine enrichie en stérols végétaux : une association gagnante

En tant qu'hypocholestérolémiants, les statines ont largement fait la preuve de leur efficacité dans la réduction du cholestérol. Dans ce domaine, les stérols végétaux, qui peuvent enrichir certains aliments, comme par exemple une margarine, permettent également, dans une moindre proportion, de réduire le cholestérol et le LDL-cholestérol (de 10 à 15% à la dose de 2g/jour). D'où la question : « quand la consommation d'une margarine enrichie en stérols végétaux est associée à la prise d'une statine, existe-t-il une réduction supplémentaire du cholestérol, par rapport à l'emploi isolé des statines ? »

Pour répondre à cette interrogation, une équipe de chercheurs a recruté plus de 150 patients traités par des statines. Ils ont été répartis en quatre groupes d'intervention selon qu'ils recevaient un placebo ou de la Cérivastatine*, couplé à une alimentation comprenant une margarine classique ou enrichie en stérols.

PUB
PUB

Groupe 1 : Placebo + margarine normale (25 g)

Groupe 2 : Placebo + margarine enrichie en stérols végétaux (25 g)

Groupe 3 : Cérivastatine (400 mg) + margarine normale (2 5g)

Groupe 4 : Cérivastatine (400 mg) + margarine enrichie en stérols végétaux (25 g)

40% de cholestérol en moins

Au terme de quatre semaines, la prise de Cérivastatine associée à une margarine normale a réduit le LDL-cholestérol en moyenne de 32%. Parallèlement, la consommation de margarine enrichie et d'un placebo l'a réduit de 8%. Par ailleurs, les auteurs constatent que les patients recevant de la Cérivastatine et adoptant l'alimentation riche en stérols ont bénéficié d'une réduction d'environ 40% de leur cholestérol. Les effets de ces deux substances sont donc additionnels.

Sachant qu'une étude antérieure avait démontré que le fait de doubler la dose de statines augmente de 5 à 7% la réduction du cholestérol, les chercheurs en concluent que « l'effet additif de la margarine enrichie en stérols végétaux équivaut à doubler la dose de statines ».

Ainsi avant d'accroître la dose d'une statine, on pourrait conseiller aux patients d'enrichir leur alimentation en stérols. Et puisque même utilisés seuls, ces stérolsdiminuent de 8% le cholestérol, tout le monde pourrait en retirer des bénéfices préventifs.

* La Cérivastatine est une statine qui a été retirée du marché en août 2001 en raison de risques accrus de rhabdomyolyse (atteinte musculaire grave), en cas de doses élevées (800mg/jour) et /ou d'utilisation concomitante de gemfibrozil. Elle a été employée ici car cette étude a débuté avant le retrait de la Cérivastine. Et, bien qu'elle ne soit plus utilisée, les résultats obtenus sont tout à fait recevables dans la mesure où toutes les statines possèdent un mécanisme d'action similaire.

Publié le 01 Octobre 2003 | Mis à jour le 12 Mars 2012
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Leon Simons, American Journal of Cardiolgy, 90 : 737-740, 2002.