Charcuterie
La charcuterie a été inventée par les Romains : ils furent les premiers à utiliser entièrement le porc et à conserver sa viande. Cet animal a, grâce à eux, assuré une bonne partie de la nourriture des hommes pendant des siècles.
Sommaire

Nutrition

En dehors du jambon, les charcuteries jouissent en bloc d'une mauvaise réputation nutritionnelle.Elles sont accusées d'être :

trop grasses. Ce qui est vrai. Car elles sont toutes riches en lipides :

de boucher les artères. Ce qui est faux : la graisse du porc est riche en acides gras mono- insaturés, les charcuteries le sont également.La plupart des charcuteries sont riches en :

Certaines, comme le boudin, sont particulièrement bien fournies en fer. La viande de porc est riche en vitamine B1, certaines charcuteries où elle prédomine le sont aussi.

Charcuteries et équilibre nutritionnel

Les seules raisons d'éliminer totalement les charcuteries de l'alimentation quotidienne sont :

  • un régime restreint en lipides pour cause d'amaigrissement ;
  • un régime sans sel vraiment strict pour cause d'hypertension.

Néanmoins, à cause de leur richesse en lipides, les charcuteries peuvent facilement déséquilibrer l'alimentation quand :

  • elles deviennent produits de grignotage fréquent (saucisson) ;
  • elles figurent systématiquement au début de chaque repas ;
  • les dîners se composent trop souvent d'une assiette de charcuteries et d'une salade qui combinent alors les lipides des charcuteries et ceux de l'huile pour la salade.

Consommée deux ou trois fois par semaine, la charcuterie ne peut compromettre l'équilibre alimentaire. Surtout si le repas est équilibré ensuite avec un yaourt (pauvre en gras) plutôt que du fromage, un poisson plutôt qu'une viande riche en lipides et en éliminant les sauces.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :