Caféine, Xanax… que contiennent vraiment les dons de sang ?

Des scientifiques ont testé aléatoirement des échantillons de dons du sang. Et, ces liquides vitaux ne seraient pas aussi purs qu’on le pense. Caféine, Xanax… des traces de plusieurs médicaments et excitants ont été retrouvées dans les poches analysées.
© Istock

Une fois prélevé, le sang donné subit plusieurs traitements avant d’être transfusé. Si cette opération assure la sécurité du donneur, elle ne semble pas parvenir à "nettoyer" le sang totalement. Des scientifiques ont découvert que les échantillons testés avaient des traces de caféine ou de Xanax

Don du sang : l’amour du café et du thé inscrit dans le sang

Des chercheurs de l’université de l’état d’Oregon ont testé 18 lots de la banque du sang afin de déterminer la “propreté” du précieux liquide prêt à être transfusé. Dans un article paru dans la revue scientifique "Journal of Pharmaceutical and Biomedical", ils indiquent avoir été surpris des taux de produits pharmaceutiques ou excitants qu’ils y ont découverts. 100% des échantillons de sang avaient des traces de caféine

Plus inquiétant encore, 7 poches sur 10 avaient des traces d'alprazolam, un anxiolytique vendu sous le nom Xanax. Par ailleurs, 44% contenaient un médicament contre la toux en vente libre, appelé dextrométhorphane.

Les chercheurs ont également recherché un médicament utilisé pour traiter le diabète de type 2 : le tolbutamide. Mais, ils n'ont trouvé aucune trace de ce produit dans les lots testés.


Sang et médicaments : la question de la contamination

Luying Chen, co-auteur de la recherche et étudiant au doctorat à l’Oregon State University (OSU), explique dans l’article "Du point de vue de la "contamination", la caféine n’est pas un gros problème pour les patients, bien que cela puisse être un témoignage sur la société actuelle". 

Toutefois, il ajoute "Mais les autres médicaments présents pourraient poser un problème pour les malades et pour ceux d'entre-nous qui effectuent des recherches, car il est difficile d'obtenir des échantillons de sang propre".

Les éléments découverts dans le sang pourraient interagir sur la santé des patients. Richard van Breemen, directeur du Linus Pauling Institut de l’OSU, reconnaît "l’étude nous guide dans cette direction. Même sans faire d’enquête exhaustive sur les fournisseurs et les banques de sang, nous ne pouvons que spéculer sur l’ampleur du problème". Il a ajouté "Une autre chose à considérer est que nous avons trouvé les médicaments que nous recherchions lors de la validation du test d'interaction des médicaments. Combien y en a-t-il d'autres, que nous ne cherchions pas ?".

Une découverte imprévue

L’équipe a fait cette découverte sur les taux de médicaments dans les dons de sang en voulant savoir comment les compléments alimentaires végétaux affectaient la dégradation des médicaments par l'organisme.

Le scientifique explique "Les compléments alimentaires végétaux contiennent essentiellement des produits naturels avec des actions similaires à celles des médicaments". Il précise "Tout comme un médicament peut modifier les enzymes qui métabolisent le médicament, il en va de même pour les produits naturels. Cela peut devenir un réel problème lorsque quelqu'un prend un supplément végétal ainsi que des médicaments sur ordonnance. Comment ces deux éléments interagissent ? Ce n'est pas simple, ni nécessairement prévisible. D'où le besoin de méthodes pour rechercher ces interactions. La chose étrange dans ce cas a été de trouver tout ce sang contaminé".

Afin de pouvoir réaliser leur expérience, ils ont donc dû trouver des donneurs acceptant de se tenir éloignés de la nourriture ou des boissons contenant de la caféine. Deux personnes seulement ont accepté de relever ce “défi”. 

Dons du sang : quels sont les besoins ?

Pour assurer les soins quotidiens des malades en France, il est nécessaire 10 000 dons de sang par jour. Comme il n’existe encore aucun traitement ni médicament de synthèse pouvant remplacer le sang humain, les dons sont ainsi vitaux. Ils sont utiles dans les situations d’urgence (hémorragies lors d’un accouchement, d’un accident, d’une opération chirurgicale…) et les besoins chroniques (maladies du sang et cancers).

Les personnes de groupe O négatif (O-) sont les plus recherchées car leurs globules rouges peuvent être transfusés à tous les patients. Néanmoins, la banque du sang accueille tous les groupes sanguins.

Un don à la durée de vie limitée

Les produits sanguins donnés ont une durée de conservation courte : 42 jours pour les globules rouges et 7 jours seulement pour les plaquettes. Le plasma, qui se congèle, peut se conserver 1 an.

Don du sang : les conditions pour être donneur

Pour être donneur, il faut être en bonne santé et avoir entre 18 à 70 ans. Il est nécessaire de peser au minimum 50 kg. Et bien sûr, il faut aussi être reconnu apte suite à l’entretien prédon réalisé lors de la collecte. Après 60 ans, le premier don est soumis à l’appréciation d’un médecin de l'EFS.

Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4 fois. Entre deux dons de sang, il faut respecter un délai de 8 semaines minimum.

Il existe également plusieurs contre-indications dont :

  • la prise d'antibiotique depuis moins de 2 semaines ou de certains médicaments
  • une infection ou fièvre de plus de 38 °C datant de moins de 2 semaines ;
  • un contact récent avec une personne atteinte d’une maladie contagieuse (le délai varie alors selon la période d’incubation) ;
  • un antécédent de paludisme ;
  • une vaccination au cours des 4 dernières semaines ;
  • une intervention chirurgicale ou un soin dentaire récent ;
  • des infections actives transmissibles par le sang (hépatites virales, syphilis, infection par le VIH ou par le HTLV, maladie de Chagas) ;
  • des tatouages ou piercings (boucles d’oreilles comprises) datant de moins de 4 mois ;
  • des relations sexuelles avec plusieurs partenaires différents au cours des 4 derniers mois.

Pour plus d’informations sur les conditions et les lieux de collectes : dondesang.efs.sante.fr


Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Sang, Don du sang, Xanax, Cafeine