Pénurie : les donneurs de sang sont en vacances !

C'est en été que la pénurie de sang est la plus marquée, en raison du départ en vacances des donneurs habituels. Afin d'atténuer ce déficit, l'Etablissement Français du sang (EFS) se lance du 27 juillet au 6 août dans une campagne de promotion du don du sang. Un numéro spécial (0 811 88 10 12) renseignera le grand public sur les lieux de collecte les plus proches de leur site de villégiature. Animé par des professionnels de santé de 7h à 23h, ce centre d'appel répondra également à toutes questions relatives au don du sang. Les week-end du 28-29 juillet et du 4-5 août, des dépliants d'information seront distribués aux péages et sur les aires d'autoroutes, ainsi que sur les lieux de vacances (plages, campings…) où des collectes de sang auront lieu durant tout l'été.
PUB

Afin de répondre aux besoins transfusionnels des quelques 500.000 patients français, chaque jour 8.000 dons de sang sont nécessaires. Si la France est « globalement autosuffisante » en matière de produits sanguins, le pays enregistre hélas une diminution régulière des dons, avec 2,4 millions en 2000 contre 2,9 en 1995.Près de 1.546.000 volontaires donnent leur sang chaque année; les 18-19 ans représentent 32% des donneurs, les 30-49 ans 47% et les plus de 50 ans 21%.

Qui peut donner son sang ?

Les hommes peuvent donner 5 fois et les femmes trois fois par an. Un donneur doit être en bonne santé et ne pas avoir eu de comportements à risque durant le mois précédent le don (voyage à l'étranger avec risque de paludisme, rapport sexuel non protégé…). Il faut être âgé de 18 à 65 ans pour le don de sang total, de 18 à 60 ans pour le don de plasma ou de plaquettes et de 18 à 50 ans pour le don de globules blancs.

PUB
PUB

Chaque composant sanguin est utile !

  • Les globules rouges sont employés en cas d'hémorragies importantes généralement en relation avec un accident ou une opération. Par exemple, un accidenté de la route peut nécessiter jusqu'à 30 poches de globules rouges et de plasma.
  • Les plaquettes, cellules intervenant dans la coagulation et ne se conservant que trois jours, sont indispensables au traitement des leucémies, la chimiothérapie ayant détruit les cellules sanguines. A titre d'exemple, chaque semaine un patient en chimiothérapie reçoit 3 à 4 poches, son traitement pouvant durer toute une année.
  • Le plasma sanguin sert à la fabrication des médicaments dérivés du sang pour traiter les hémophiles ainsi qu'aux grands brûlés.
Publié le 30 Juillet 2001
Auteur(s) : Dr Philippe Presles