Boissons : les déboires du boire !

L'apport calorique provenant des boissons représente plus de 20% des apports énergétiques totaux d'un Américain de plus de 2 ans ! On n'en est pas encore là chez nous, mais il est clair que l'eau ou le lait ont de moins en moins la cote au profit des boissons sucrées…
PUB

Ces 20 dernières années, la forte augmentation de l'excès de poids aux Etats-Unis a été suivie simultanément par une augmentation de 5 à 15% des apports énergétiques. Cela représente entre 150 et 300 kcal en plus chaque jour. Paradoxalement, ce n'est pas l'assiette qui serait en cause, mais peut-être le verre ! En effet, plus de la moitié de cet excédent de calories est liée à la consommation de boissons sucrées.

PUB
PUB

Boissons : le lait trinque

La situation s'est accélérée au cours de ces dernières années. Ainsi, entre 1997 et 2001, la proportion d'énergie allouée quotidiennement aux sodas et aux boissons aux fruits (à ne pas confondre avec les jus de fruits) a triplé au pays de l'Oncle Sam (de 50 à 144 kcal/j). Et ces breuvages prennent la place du lait La taille des portions a aussi évolué de façon spectaculaire passant en moyenne de 402 ml à 621 ml par jour, entre 1977 et 1996. Le nombre de prises quotidiennes, quant à lui, a grimpé de 1,96 à 2,39 sur la même période.

Boissons sucrées : chez nous aussi

C'est encore difficile à estimer, mais les boissons sucrées contribuent activement aux 250 g de superflus quotidiens révélés par la récente Enquête de Consommation Alimentaire. Et les rares études menées chez les ados ne laissent planer aucun doute : le lait est remplacé de plus en plus souvent par des sodas, qui font partie des collations de prédilection des plus jeunes

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 20 Novembre 2006 : 01h00
Source : Popkin BM et al Am J Clin Nutr. 2006 Mar;83(3):529-42.