Allergie aux protéines de lait : un enfant décède après avoir mangé du chocolat

Publié le 24 Juillet 2019 à 12h37 par Sophie Raffin, journaliste santé
Au Royaume-Uni, un jeune garçon de 11 ans allergique aux protéines de lait, est décédé d'un choc anaphylactique après avoir mangé une tablette au chocolat. Bien qu'elle ait été prise dans le rayon dédié aux personnes souffrant d'allergies alimentaires, elle contenait de la poudre de lait.
© Istock

Le drame qui s'est déroulé à Burnley dans le Lancashire (Royaume-Uni), le 8 juin 2019 nous rappelle qu'il est primordial de vérifier les étiquettes lorsqu'on souffre d'une allergie alimentaire. Le jeune Raffi Pownall, 11 ans et allergique aux protéines de lait, est mort après avoir mangé une tablette de chocolat.

Lorsque son fils a commencé à vomir, le père a vérifié l'emballage de la barre qu'il venait de lui donner. La gourmandise, prise dans le rayon dédié aux personnes souffrant d'allergies de son supermarché, n'était finalement que "sans gluten" et contenait de la poudre de lait.

En réalisant l'erreur, l'homme a rapidement donné un inhalateur à son enfant et lui a fait une piqûre avec la solution injectable d’adrénaline Epipen. Les médicaments ne faisant pas effet, il a ensuite appelé une ambulance. Malheureusement, le jeune garçon est décédé après son transport à l’hôpital.

L'enquêteur chargé du dossier a indiqué "Le père a expliqué que Raffi avait déjà vomi auparavant après avoir bu du lait et s'était rétabli. Mais cette fois, il était malade et avait de la fièvre". L'autopsie a confirmé que l'enfant a succombé à un choc anaphylactique. Les forces de l'ordre britannique assurent que l'homme a fait sans succès tout ce qu'il pouvait pour sauver son fils et ont conclu à un décès accidentel.

Allergie aux protéines de lait : les symptômes

L'allergie aux protéines de lait est une allergie alimentaire. C'est-à-dire que l'organisme a un ensemble de réactions immunitaires anormales après avoir ingéré ce glucide présent dans le lait et les produits laitiers.

Les personnes ayant cette allergie souffrent principalement de troubles digestifs lorsqu'ils sont en contact avec l'allergène. Ils peuvent ainsi avoir des douleurs abdominales, de l’aérophagie, des flatulences, un ventre gonflé, des crampes abdominales, des nausées, voire des vomissements et des diarrhées. Les autres symptômes sont des céphalées, de la fatigue et des douleurs aussi bien articulaires que musculaires. Dans les cas les plus graves, ils peuvent faire un choc anaphylactique.

Il est ainsi important qu'elles évitent les aliments qui contiennent du lactose, comme les produits laitiers bien sûr, mais aussi certains additifs alimentaires, de même que certains médicaments qui en ont dans leur composition.

En avril dernier, Denise Saldate, une Américaine de 11 ans allergique aux protéines de lait, est décédé à la suite d'un choc anaphylactique après avoir utilisé un dentifrice qui contenait une protéine dérivée du lait.

Qu'est-ce qu'un choc anaphylactique ?

Le choc anaphylactique est une réaction allergique imprévisible, brutale et sévère. Cette urgence médicale potentiellement mortelle se caractérise par l’apparition soudaine de symptômes à la fois cutanés et muqueux ou des deux (urticaire généralisée, démangeaisons, gonflement des lèvres, de la langue ou de la luette…) associés à une atteinte respiratoire et/ou une perte de connaissance. Le patient peut également faire un Œdème de Quincke. Le plus souvent, le choc anaphylactique se déclare dans les 5 à 20 minutes après l’ingestion de l'allergène.

Le décès est soit provoqué par la chute grave et brutale de la tension artérielle, soit par suffocation (provoquée par l'œdème).

Lorsqu'une personne fait un choc anaphylactique, le seul traitement est l'adrénaline. Il faut lui injecter tout de suite – le plus souvent à l'aide d'un stylo auto-injecteur - puis appeler les services d'urgence.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Boy dies after eating chocolate bar given to him by his father, The Independent, 24 juillet 2019
La rédaction vous recommande sur Amazon :