Allergie au lactose : les signes à connaître

© Istock
L’allergie au lactose, à ne pas confondre avec l’allergie aux protéines de lait de vache, est une allergie alimentaire qui n’est pas grave en soi, mais provoque de nombreux désagréments. Elle génère en effet des troubles digestifs pénibles qu’il convient de connaître. Zoom sur l’allergie au lactose.
PUB

Allergie au lactose: une allergie alimentaire

L’allergie au lactose est une allergie alimentaire, qui exprime une intolérance au sucre du lait, le lactose. Le lactose est présent à des degrés plus ou moins importants dans les produits laitiers, selon leur degré de fermentation. On parle d’intolérance ou d’une allergie au lactose en cas d’absence ou d’insuffisance de lactase, l’enzyme intestinale qui permet au lactose d’être digéré. Le lactose arrive donc non dégradé dans le gros intestin, où il provoque des douleurs et troubles digestifs.

PUB
PUB

Allergie au lactose: les symptômes

L’allergie au lactose se traduit par des troubles digestifs parfois douloureux. Comme la lactase n’est pas présente ou pas en quantité suffisante pour dégrader le lactose, il arrive à l’état brut dans le gros intestin et donne lieu à une fermentation. Cela se traduit par des douleurs abdominales, de l’aérophagie, des flatulences, un ventre gonflé, des crampes abdominales, des nausées, voire des vomissements, des diarrhées, mais aussi des céphalées, de la fatigue et des douleurs aussi bien articulaires que musculaires. Une personne allergique au lactose doit éviter les aliments qui en contiennent, comme les produits laitiers bien sûr, mais aussi certains additifs alimentaires, de même que certains médicaments qui en contiennent.

Publié le 04 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :