5 astuces pour mieux dormir à deux

Dormir avec un partenaire qui bouge, ronfle ou monopolise la couverture peut vite virer au cauchemar ! Heureusement, il existe des solutions pour retrouver une certaine tranquillité et éviter que cela devienne une source de conflits. Le point avec Pascal Anger, psychothérapeute et sexothérapeute à Paris.
© Istock

Consulter pour les ronflements

Le ronflement est un véritable enfer pour celui qui le subit. Selon une récente étude britannique, le nombre de ronfleurs aurait doublé en vingt ans.

Dans leur rapport, publié dans la revue Sleep Medicine et relayé par le DailyTelegraph, les chercheurs du Royal National Throat, Nose and Ear Hospital, un hôpital spécialisé en oto-rhino-laryngologie situé à Londres, ont constaté que 7% de la population souffrait aujourd’hui d’apnée du sommeil, un trouble respiratoire caractérisé par des interruptions de la respiration alors qu’on en dénombrait 4% de moins il y a 20 ans.

L’étude a montré que 4 personnes sur 10 ronflaient au moins 3 nuits par semaine et que cela concernait principalement les hommes. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont suivi 1.239 adultes volontaires. D’après les scientifiques, l’obésité ainsi que la lumière bleue émise par les smartphones, tablettes et autres ordinateurs pourraient expliquer cette augmentation du nombre de ronfleurs.

« Le ronflement est un sujet qui doit absolument être abordé en couple car celui qui ne ronfle pas risque de ne pas se sentir entendu dans ses besoins de tranquillité et par conséquent de nourrir de la rancœur vis-à-vis de son partenaire. Dans un premier temps, on peut demander conseil à son pharmacien qui nous procurera des produits adaptés, et si le symptôme persiste, il est important de consulter un spécialiste car les ronflements peuvent être liés à des troubles respiratoires plus graves », estime le sexothérapeute.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Heavy snorers double in number over the past 20 years. Étude publiée dans le journal Sleep Medicine et relayée dans le Daily Telegraph
Magazine Society n°101, (7-20 mars 2019), dossier la grande insomnie 
 
La rédaction vous recommande sur Amazon :